You are here: Home » Actualités » HOLP UP ELECTORAL: L'origine de la falsification des résultats enfin connues

HOLP UP ELECTORAL: L'origine de la falsification des résultats enfin connues

HOLP UP ELECTORAL: L’origine de la falsification des résultats enfin connues
HOLP UP ELECTORAL: L'origine de la falsification des résultats enfin connues
1er acte : L’expert de l’UE financeur des élections fournit un programme pour comptabiliser et garantir des résultats fiables.

2eme acte : Quand le lundi midi les résultats tombent l’expert de l’UE qui a été présent tout le long du processus a noté les résultats.

Mais le président de la CENI le fameux DJAZA  refusent ces résultats. Après des consultations téléphoniques nourries le fameux président  s’adresse à une boite locale qui fait venir un programme excel qui par hasard circule depuis une semaine sous le manteau.

Ce programme EXCEL  HÉBERGE un cheval de troie QUI génère  automatiquement des des additions cumulées partisanes. Ces cumuls partisans ont généré un taux de participation qui est passé de 62,56% taux réel à 72% taux résultant de ce nouveau programme.

3eme acte : les Résultats de ce nouveau programme sont en totale contradiction que ceux du premier acte donc conforme aux volontés du président DJAZA.

A CE jour Hormis les candidats du pouvoir les autres candidats demandent simplement le recomptage des voix face à tout le monde.

NB : Parmi les petites erreurs constatées : Nombre d’inscrits dans 12 bureaux de vote inférieurs au nombre des votants ; Ou dans le même bureau de vote (17) les nombres d’inscrits sur la liste présidentielle sont supérieurs à ceux inscrits pour la liste de gouverneurs.

Pour le petit respect de notre peuple délaissé il est approprié de recompter.


On a compris enfin pourquoi Ikililou DHOININE a fermé les yeux sur le rapport de la cour des comptes accusant Djaza, Président de la CNI, de détournement de près de 153 000 000 FC.


C’est pour faire le sale boulot!

1er acte : L’expert de l’UE financeur des élections fournit un programme pour comptabiliser et garantir des résultats fiables.

2eme acte : Quand le lundi midi les résultats tombent l’expert de l’UE qui a été présent tout le long du processus a noté les résultats.

Mais le président de la CENI le fameux DJAZA  refusent ces résultats. Après des consultations téléphoniques nourries le fameux président  s’adresse à une boite locale qui fait venir un programme excel qui par hasard circule depuis une semaine sous le manteau.

Ce programme EXCEL  HÉBERGE un cheval de troie QUI génère  automatiquement des des additions cumulées partisanes. Ces cumuls partisans ont généré un taux de participation qui est passé de 62,56% taux réel à 72% taux résultant de ce nouveau programme.

3eme acte : les Résultats de ce nouveau programme sont en totale contradiction que ceux du premier acte donc conforme aux volontés du président DJAZA.

A CE jour Hormis les candidats du pouvoir les autres candidats demandent simplement le recomptage des voix face à tout le monde.

NB : Parmi les petites erreurs constatées : Nombre d’inscrits dans 12 bureaux de vote inférieurs au nombre des votants ; Ou dans le même bureau de vote (17) les nombres d’inscrits sur la liste présidentielle sont supérieurs à ceux inscrits pour la liste de gouverneurs.

Pour le petit respect de notre peuple délaissé il est approprié de recompter.


On a compris enfin pourquoi Ikililou DHOININE a fermé les yeux sur le rapport de la cour des comptes accusant Djaza, Président de la CNI, de détournement de près de 153 000 000 FC.


C’est pour faire le sale boulot!

Powered by Comores infos