You are here: Home » Actualités » Houméd Msaidié doit présenter des excuses à nos mamans, à nos sœurs et nos femmes la diaspora

Houméd Msaidié doit présenter des excuses à nos mamans, à nos sœurs et nos femmes la diaspora

       Houméd Msaidié doit présenter des excuses à nos mamans, à nos sœurs et nos femmes la diaspora
Le 10 octobre dernier sur les ondes de fecebook FM, le ministre de l’économie et porte-parole du gouvernement, M.Houmed Msaidié s’est attaqué à la diaspora sur des paroles très virulentes et blessantes particulièrement les femmes qui participent aux manifestations les dimanches : « toutes les femmes qui participent aux manifestations en France les dimanches, qui portent les cercueils, sont dépassées par les difficultés :  Elles répondent  présentes aux manifestations car elles n’ont pas moyens financiers pour participer  dans les oukoumbis ou les toirabs. Et le cas des hommes, la plus part ce sont des chômeurs.  Enfin, le journaliste l’interroge sur son voyage en France pourquoi a-t-il a annulé son rendez-vous de Nice : Je n’ai peur de personne et celui qui oserait me toucher, je riposterais. Et s’ils sont en groupe, là aussi, il faudra s’y attendre  à une représailles de la part ma milice.  Voilà en substance les propos tenus par e crieur public, M.H.Msaïdé » .  
Quelle image et quel héritage, l’homme qui a la paternité de la transhumance politique , M.Msaïdié va-t-il laisser à ses enfants et à ses petits enfants ?
 
Ces écarts de langages sont-ils tolérables dans notre société et comment se fait-il que c’est toujours les mêmes, AZALI et Msaidié qui s’autorisent ses manquements à l’endroit de la diaspora ? Dans une société normale, le président et ses ministres incarnent le model à suivre par tout le monde et s’ils se trouvent qu’ils utilisent l’insolence comme arme de communication, alors je me demande ce qu’il adviendra de cette société ? Traiter la femme comorienne de la diaspora de désœuvrées parce qu’elles manifestent pour la démocratie et le droit aux Comores, c’est insulté sa propre intelligence, son honneur, bref c’est prendre l’ignorance et l’insolence comme philosophie de la vie. C’est aussi une insulte à la fonction de ministre de la république et porte parole du gouvernement qu’il est. Comment est-ce possible que les hautes autorités de l’état utilisent ce genre de langage.

Et pour le peuple que nous sommes, si l’on ne fixe pas une ligne à partir de laquelle aucun citoyen, quel qu’il soit ne doit pas transgresser. Dans le cas contraire,  Azali, Msaidié et leur entourage vont multiplier les dérapages. Alors commençons par Msaidié : Nous attendons de lui des excuses publiques. Il doit demander pardon à toutes nos mamans qu’il a offensées et outrées par ses propos.
Mbadakome

Powered by Comores infos