You are here: Home » Uncategorized » Huri Money, créée par Oumara Mgomri et les autorités

Huri Money, créée par Oumara Mgomri et les autorités

Huri Money, créée par Oumara Mgomri et les autorités

Abdallah Saïd Sarouma et Saïd Chayhane sont impliqués

Par ARM

       Oumara Mgomri, Directeur général de Comores Télécom, est l’auteur de nombreuses choses impardonnables à la tête de cette entreprise obscène saignée à blanc par la voleuse de poules Ambari Darouèche. Cette grande pyromane dérangée du cerveau et d’autres parties de son corps de diable, à force de vivre dans le mal et attendre une fin catastrophique, a incendié la Direction des Impôts sous la première kleptocratie (1999-2006) et le Trésor public sous la seconde kleptocratie de son kleptocrate de mari, le «pouvoiriste» polygame Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger», de sinistre réputation.

Or, il ne faut pas pousser la colère et la haine envers Oumara Mgomri jusqu’à se taire sur le fait que deux autorités gouvernementales étaient au courant de la création de Huri Money par Oumara Mgomri, et avaient donné leur accord pour ce faire: Abdallah Saïd Sarouma dit Chabouhane, dit Baguiri, dit Gris-gris, dit Lionel Messi et dit Coach (Télécommunications), et le baby-sitter Saïd-Ali Saïd-Chayhane (Finances). Les deux lascars avaient introduit une note en conseil des ministres pour la création de la nouvelle société. C’est sur la base du procès-verbal du conseil des ministres que la Banque centrale avait accordé l’autorisation nécessaire à la création de Huri Money.

Abdallah Saïd Sarouma et le baby-sitter Saïd-Ali Saïd-Chayhane sont de connivence avec l’Iconien Dahalani, secrétaire général du ministère des Transports et des Communications, qui complote contre Oumara Mgomri pour que l’Iconien Ibrahim Boina lui succède. Ne perdons pas de vue le fait que la société Telma (télécommunications) a tout fait pour avoir à tout prix un agrément de la Banque centrale pour faire la même chose.

Comme les gens qui complotent contre Oumara Mgomri sont tous d’Iconi, dans le Bambao, il faudrait noter qu’une partie de cette ville a menacé le gouvernement, lui signifiant elle ne veut pas de meeting sur les assises sur son territoire. Ce qui constitue un nouveau et un sérieux revers pour le «concubinocrate» Assoumani Azali Boinaheri et Saïd-Ali Saïd-Chayhane, que le dictateur de Mitsoudjé a intronisé Roi du Bambao.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Dimanche 14 janvier 2018.

Powered by Comores infos