You are here: Home » ComoresDroit » Hypocrisie sur la tournante mahoraise !

Hypocrisie sur la tournante mahoraise !

Ziari Mmadi et Youssouf Moussa, des fervents défenseurs mahorais de l’unité nationale des Comores viennent de dénoncer dans une conférence de presse tenue cette semaine à Moroni « l’absence de débat national sur la tournante devant échoir à l’ile de Mayotte » et l’hypocrisie de la classe politique comorienne sur cette importante question. Ziari Mmadi qui s’est déclaré candidat à l’élection présidentielle de 2016 a déploré l’absence de réponses de la part des autorités à ses différentes lettres portant sur la tournante de Mayotte.
Lors de la campagne électorale des élections des représentants de la nation, des conseillers des îles et des conseillers communaux du 25 janvier et 22 février 2015, dans une lettre ouverte signée le 18 janvier 2015, les anciens dignitaires du pays surnommés « les dinosaures » et qui ont milité pour l’indépendance de notre pays (Said Hassane Said Hachim, Abdou Razak Abdoulhamid, Dr Mouhtare Ahmed Charif, Ali Mlahaili, Abdallah Halifa et Ali Mroudjaé) avaient prôné encore une fois, « la tenue des primaires de l’élection présidentielle de 2016 à Mayotte ». Ils avaient déclaré dans cette lettre ouverte que « l’organisation des primaires de 2016 en vue de l’élection présidentielle doit impérativement se dérouler à Mayotte, conformément à la Constitution comorienne, laquelle a institué la TOURNANTE comme mode de désignation du Président de l’Union ». 
©habarizacomores.com
Les dinosaures avaient appelé au nouveau parlement, issu des élections des mois de janvier et février 2015, d’adopter une résolution ferme autorisant le Président actuel de l’Union d’aller informer la Communauté internationale de la tenue des primaires en 2016 à Mayotte.
Le nouveau parlement installé dans la confusion n’a jamais étudié cette question. Le gouvernement dans son conseil des ministres du 19 août 2015 a « enterré » définitivement « la tournante mahoraise » en avalisant le calendrier des prochains scrutins des gouverneurs des iles et du Président de l’Union des Comores proposé par la CENI (La Commission Electorale Nationale Indépendante). En violation flagrante de l’article 13 de la constitution et des lois organiques du 4 juin 2005 et 6 septembre 2010, la prochaine tournante du primaire de l’élection présidentielle de l’Union des Comores de 2016 se déroulera à la Grande Comore.
Le Président de l’Union des Comores l’a aussi répété, dans son discours prononcé à l’occasion de la célébration du 40e anniversaire de l’indépendance des Comores. Selon ses déclarations, la prochaine primaire de l’election présidentielle de l’Union des Comores sera organisée à la Grande Comore. Et pourtant c’est bien une loi organique qui a fixé l’ordre de la tournante. A ce jour la Cour constitutionnelle ne s’est pas encore prononcé sur l’impossibilité d’organiser les primaires de l’élection présidentielle dans l’ile de Mayotte.
Malheureusement, pour des raisons purement politiques, la tournante mahoraise a été sacrifiée bien que le 18 septembre 2010, la cour constitutionnelle ait reconnu à l’île de Mayotte son droit de disposer d’un Vice-président. Cette hypocrisie générale de nos hommes politiques risque d’avoir des conséquences irréversibles sur la bonne foi de la revendication territoriale des Comores sur Mayotte.
© « Copyright » – www.habarizacomores.com – Le journal de la diaspora comorienne en France et dans le monde :Information et actualité en temps réel.

NB: Alerte info – Un site pirate du nom de comores-infos.com propage des fausses informations. Ce site qui imite le logo de votre journal reprend les articles publiés sur habarizacomores.com et les modifient afin de semer la haine chez les comoriens. Ce site propage des virus qui peuvent rendre vos ordinateurs et mobiles inutilisables. A éviter !

Powered by Comores infos