You are here: Home » Actualités » Ibrahim ALI, l’adolescent tombé aveuglement sous les balles d’un militant du Front National

Ibrahim ALI, l’adolescent tombé aveuglement sous les balles d’un militant du Front National

Ibrahim ALI, l’adolescent  tombé aveuglement sous les balles d’un militant du Front National

Cela remonte à 23 ans, plus exactement le 21 février de l’année 1995, Ibrahim Ali Abdallah a été assassiné par un colleur d’affiches du front National, à l’âge de dix-sept ans,  au chemin des Aygalades dans la ville de Marseille.

Cette nuit Ibrahim Ali ABDALLAH est devenu le symbole de la lutte contre le fichisme dans la cité phocéenne et sur le territoire nationale. Cher ami Ibrahim, 23 ans après tu es encore dans nos cœur car ton départ prématuré dans le ciel nous a marquait à jamais et restera encore dans les mémoires de nos enfants et arrière-petits enfants.

Si tu nous entends de la haut, prie pour nous afin de ne pas voir ceux qui t’ont arraché à tes parents de ne pas accéder au pouvoir cette année dans ce pays. Saches cher frère que le climat politique actuel est propice à la montée du racisme et de la xénophobie. .. Et cette situation nous fragilise car depuis que l’extrémisme patriotique fanatique t’a ôté la vie, nous n’avons pas tiré les leçons. Et croyais moi que tous les jours, nos larmes coulent à l’idée de savoir que tes compatriotes ne sont pas intégrés dans la cité. Cette communauté comorienne continue  de vivre ici et au bled en même temps, sans chercher à se fondre dans la masse. Mais quel gâchis et quelles générations sacrifiées pour les machouhouli.

De la haut que tu nous entends nous ne cesserons de commémorer ta mémoire et nous espérons que le jour viendra où nous nous approprions de ta cité : où nous nous opèrerons sur la vie de cette collectivité territoriale et cela  politiquement, économiquement et culturellement.
Mbadakome

Powered by Comores infos