You are here: Home » Actualité » Il faut porter un coup fatal au tyran Azali Assoumani

Il faut porter un coup fatal au tyran Azali Assoumani

Il faut porter un coup fatal au tyran Azali Assoumani

Vive la bonne loi du talion: «Œil pour œil, dent pour dent»

Par Saïd Mzé Saïd

     Très cher Conseil national de Transition (CNT), en exil en France, très chère mobilisation patriotique de la communauté comorienne en France contre le malade pathologique Azali Assoumani.

Je pense qu’il temps de mettre un terme aux longs discours de dénonciation de la folie d’Azali Assoumani, car le monde entier est déjà conscient de sa folie. Ce qu’il faut pour ce malade, ce sont des actes concrets. En Afrique, c’est «œil pour œil, dent pour dent», tuer pour ne pas être tué, c’est tout. Donc, je pense qu’il faut agir vite, et vous le savez autant que moi que ne n’est pas par la prétendue négociation sous supervision de la communauté internationale que le malade pathologique Azali Assoumani va devoir céder pour restaurer la paix et la stabilité aux Comores. Il faut lui apporter un coup fatal, soit en le fusillant, soit en l’égorgeant. Sa mort violente est la seule option envisageable. Et, ce ne sont pas les volontaires pour éliminer ce malade qui manquent.

Certes, je suis confiant dans la voie diplomatique menée par Soilih Mohamed Soilih, le représentant du CNT à l’étranger, un homme d’une grande capacité intellectuelle et professionnelle, un homme que nous tenons en grande estime. Mais, vous le savez autant que moi que c’est un processus qui prend beaucoup de temps, tandis qu’Azali Assoumani et sa bande de mafia, chaque jour, plantent la graine de la haine tribale, de la haine raciale sur le sol comorien, et tout en profitant de continuer à sucer le sang des innocents Comoriens. Ou bien vous croyez qu’Azali Assoumani et sa bande de mafia sont invincibles?

Alors, soit Azali Assoumani finit son mandat le 26 mai 2021 et quitte Beït-Salam pour le tour d’Anjouan, soit il est impératif de le tuer s’il tente sa folie d’une investiture pour un nouveau mandat illégitime le 26 mai 2019. Alors, si je fais passer ce message à travers ce Site Internet envers lequel j’ai beaucoup d’estime pour l’authenticité de ses articles, c’est pour une seule raison: je suis Comorien qui se trouve actuellement dans la région de l’océan Indien, prêt à rentrer aux Comores pour éliminer Azali Assoumani le jour même de son illégitime investiture.

Tout ce que je demande, c’est qu’on me file les moyens nécessaires pour exécuter cette noble mission. Je sais très bien que ce malade pathologique d’Azali Assoumani lit beaucoup les articles de ce noble Site Internet, et je veux qu’en lisant cet article, qu’il sache et qu’il soit conscient du fait qu’il est un virus mortel pour la nation comorienne et qu’il faut par tous les moyens pour l’éradiquer par la mort violente. Je ne veux pas être long pour cet article, mais juste dire que je suis en mon âme et conscience prêt à mettre fin à la tyrannie d’Azali Assoumani afin de délivrer notre peuple. Je travaille seul. Alors, qu’on me donne les moyens de remplir la mission. C’est tout ce que je demande. Merci.

Par Saïd Mzé Saïd

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Samedi 18 mai 2019.

Powered by Comores infos