You are here: Home » Non classé » Il se passe des choses à l’Onicor!

Il se passe des choses à l’Onicor!

On peut dire ce qu’on veut. On peut ne pas aimer le bonhomme. Mais une chose est certaine, il se passe quelque chose de socialement intéressant dans l’Office National d’Importation de Riz.

Il est vrai qu’après la baisse du carburant, des frais d’inscription à l’université des Comores, du prix du transport, le Président Azali a baissé le prix consommateur du riz ordinaire, cette denrée de première nécessité, composant principal du plat national. Ceci dans le seul souci de lutter contre la vie chère et de maitriser de l’inflation. Mais en réalité cette baisse sensible du riz, dans un contexte conjoncturel du marché international du riz plutot difficile, a eu du mal à avoir un impact réel dans le panier de la ménagère comorienne, principalement en dehors des grandes agglomérations comme Moroni, Mutsamudu ou Fomboni pour plusieurs raisons pas forcément cartésiennes.

Et il a fallu l’arrivée du nouveau Directeur Général de la société d’etat d’importation du riz Mr Miroidi, pour avoir un début de solutions concrètes. En effet, en plus d’une politique rigoureuse de gestion des charges, d’une négociation aboutie pour la taxe unique perçue par l’Etat, Miroidi décide de mettre en place une politique de proximité. Le riz se rapproche des régions et donc le coût du transport baisse sensiblement.
Bravo Miroidi pour ces actions louables!

Rapelons que la direction générale de la société d’etat en question, sur décision du Président de la République devrait aussi déménager Incessamment pour s’installer à Anjouan, à l’instar de la Société Comorienne des Ports. Sans doute pour des raisons pratiques de proximité des consommateurs puisque Anjouan consomme presque 60% de nos importations.

Powered by WPeMatico