You are here: Home » Actualité » «Il y a des fois, il faut savoir rester chez soi dignement»

«Il y a des fois, il faut savoir rester chez soi dignement»

«Il y a des fois, il faut savoir rester chez soi dignement»

Sultan Hachim ne décolère pas contre la présence d’Azali à l’ONU

Par ARM

       Le fervent et grand patriote qu’est le Sultan Hachim Saïd-Hassane Ben Saïd Hachim Ben Sultan Mouigni Mkou est né dans une famille ayant exercé le pouvoir pendant des siècles. Il sait ce qu’est le pouvoir sans l’avoir exercé et regarde avec suspicion ceux qui tuent en vue du pouvoir pour le pouvoir. Ayant fait don de lui-même aux Comores, il leur a donné ce qu’un grand aristocrate comme lui, en l’occurrence Auguste Philippe Charles de Beaupoli Comte de Saint-Aulaire, désigne par l’expression charnelle de «sève toujours vivace de vertus héréditaires»: Auguste Philippe Charles de Beaupoli Comte de Saint-Aulaire: Confession d’un vieux diplomate, Éditions Flammarion, Paris, 1953 (794 p.).

Il vit très mal les écarts de langage et de comportement des dirigeants comoriens actuels. La présence du dictateur Assoumani Azali Boinaheri à la session annuelle de l’Assemblée générale de l’ONU le plonge dans une colère noire, nonobstant son calme légendaire: «Il y a des fois, il faut savoir rester chez soi dignement. Ce n’est même pas une question de politique, mais de bon sens. Qui serait capable de dire ce qu’est Azali Assoumani est encore parti faire à l’Assemblée générale de l’ONU, hormis sa volonté d’aller y parader et prétendre avoir initié un dialogue national aux Comores, dialogue sans interlocuteurs, ni issue? Le pays est paralysé sur les plans éthique, juridique, institutionnel, politique, social et économique.

       Il y a une grave pénurie de toutes denrées. Il n’y a pas d’argent. Il n’y a pas de pouvoir d’achat. Le Baccalauréat a lieu avec 3 mois de retard. Le fossé entre dirigeants et peuple s’élargit chaque jour. Les Comoriens meurent de faim et de soif, vivent dans le noir. Ils n’ont jamais été aussi malheureux que depuis le 26 mai 2016, à son retour à Beït-Salam après une élection fraudée. Il est incapable de voir la détresse et la tristesse du peuple. Les chefs d’État qui sont actuellement à l’ONU ont un agenda d’urgence et de projets. Quel est celui d’Azali Assoumani? Il n’en a pas. Il ne lui serait rien arrivé s’il était resté aux Comores au lieu de se promener à l’ONU, où il a déjà été et où il n’a rien à faire.

       Le coût de ce voyage inutile aurait pu acheter des conteneurs de nourriture. Il tourne le dos à la réalité. Son ministre des Affaires étrangères aurait pu aller faire un tour de piste à l’ONU à moindres frais. Les Comores ne peuvent se payer le luxe de voyages coûteux à l’étranger, surtout en cette période de coronavirus. L’argent gaspillé pour ce voyage dépasse 250 millions de francs comoriens, 500.000 euros. Mais, tout ça pourquoi? C’est triste d’assister à tout cet étalage d’immaturité et d’irresponsabilité».

En homme bien éduqué, le Sultan Hachim Saïd-Hassane Ben Saïd Hachim Ben Sultan Mouigni Mkou a exprimé sa colère et sa déception sans élever la voix. Il avait ajouté: «Chaque fois que je vois le mal que des dirigeants irresponsables, inconscients, incompétents et corrompus infligent à ce pays magnifique et à ce peuple merveilleux, je revois et réentend mon père, que Dieu l’agrée au Paradis, quand il disait qu’il faut restaurer l’autorité de l’État, mais sans la confondre avec l’autoritarisme, que les Comores ne seront les Comores que le jour où elles auront des dirigeants qui savent ce que sont l’État et ses institutions». Le Sultan Hachim Saïd-Hassane Ben Saïd Hachim Ben Sultan Mouigni Mkou fait partie des patriotes sincères qui réconcilieront les Comores avec la normalité républicaine et démocratique chère au Professeur Mohamed Abdou Soimadou.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Jeudi 23 septembre 2021.

Powered by WPeMatico