You are here: Home » Actualités » Incendie à la CNI: Le feu est-il d'origine criminelle ou accidentelle?

Incendie à la CNI: Le feu est-il d'origine criminelle ou accidentelle?

 
Incendie à la CNI: Le feu est-il d'origine criminelle ou accidentelle?
 Incendie à la CNI: Le feu est-il d'origine criminelle ou accidentelle?
Hier soir un incendie s’est déclaré dans la cour de la CNI( Commission Nationale Indépendante) à Moroni dans la capitale comorienne et le dégât est très lourd, des voitures calcinées et le bâtiment réduit en cendre. Derrière cet incendie, tout le monde convient à dire que cela est d’origine criminelle, mais surtout ce qui étonnant c’est le fait que la majorité présidentielle ont fait circulé la rumeur qui accuse l’opposition d’être derrière cette catastrophe, cela avant les résultats de l’enquête. Mais comment peut-elle à porter des accusations aussi hâtives , sans aucune preuve?

Sachant que ce n’est pas la première fois que de tels actes soient commis et pourtant aucune enquête n’est jamais aboutie à démasquer ces criminels. Pour un petit rappel, il y a un an le trésor a été brûlé, des voitures cramées comme celle de M. Dzoulkamal et celle du DG au plan M. Fouade et dernièrement les archives de la banque de développement ont été réduites en cendre. Pourtant jusqu’alors les criminels ne sont pas démasqués. Et paradoxalement, force est de constater qu’aujourd’hui, en quelques heures, l’opposition est indexée comme étant le commanditaire. Mais curieusement, cela n’échappe à personne que depuis quelques jours la rumeur sur l’éventualité d’un remaniement du gouvernement est entrain de circuler, on se retrouve avec des bâtiments incendiés! Alors coïncidence ou stratégique criminelle non assume ?
Mais qui trompe qui, entre le président AZALI et les membres du gouvernements? La criminalité politique serait devenue le moyen de se rendre incontournable dans le gouvernement?
Mbadakome

Powered by Comores infos