You are here: Home » Actualité » Inculte et bête, Msaïdié annonce le procès d’A. Sambi

Inculte et bête, Msaïdié annonce le procès d’A. Sambi

Inculte et bête, Msaïdié annonce le procès d’A. Sambi

Les procès ne se décident jamais en conseil des ministres

Par ARM

     Ah! La bouche de l’ignorant, de l’inculte et de l’imbécile! Y a-t-il quelqu’un dans ce monde qui peut expliquer la connerie géante de l’aboyeur public et insulteur officiel Houmed Msaïdié Mdahoma qui, dans son nauséabond, nauséeux, et soporifique compte-rendu de conseil des ministres, ose crier sur les toits que bientôt aura lieu le procès sur dossier vide du Président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi? Houmed Msaïdié Mdahoma est censé être ministre de l’Économie, des Investissements et de l’Énergie, chargé de l’Intégration économique, du Tourisme et de l’Artisanat, Porte-parole du gouvernement (Ouf! Ouf! Au secours! Au secours! Au feu! Au feu!). Mais, où ce manant a-t-il vu que les dates et le contenu des procès se décident en conseil des ministres? Certes, Houmed Msaïdié Mdahoma est encore recherché par la Faculté des Lettres de l’Université de Bordeaux, où il doit valider ses examens de première année depuis 41 ans, mais est-il stupide au point d’annoncer en public qu’il a été décidé en conseil des ministres que bientôt aura lieu le procès du Président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi? Donc, ce dernier est condamné en conseil des ministres.

Même le ministre de la Justice ne peut faire cette annonce, car il faut éviter l’intrusion du pouvoir exécutif dans les prérogatives du pouvoir judiciaire. Houmed Msaïdié Mdahoma affirme ce que même les bébés en couches et au biberon savent: la fabrication d’un procès politique, donc l’extrême politisation de la défunte Justice. La perte de l’aboyeur public et insulteur officiel Houmed Msaïdié Mdahoma sera causée par sa bouche. Il parle trop. Chaque fois qu’il voit un micro ou une caméra, sa bouche débite des énormités. Sa bouche n’a pas de frein. Cela lui sera fatal. Les Comoriens savent que le Président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi est poursuivi dans le cadre d’un procès politique à charge, mais placent leurs espoirs de justice en Dieu. C’est Dieu qui mettra fin au calvaire de notre frère, le Président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi, qui sortira grandi et extrêmement honoré de cette épreuve d’injustice et de haine. Dieu ne nous laissera pas tomber et ne permettra pas qu’un innocent soit broyé par l’injustice et la haine des ignorants et des incultes.

Houmed Msaïdié Mdahoma doit méditer cette beauté née sous la plume du regretté Birago Diop du Sénégal: «Esclave de la tête, la bouche commande au reste du monde, parle et crie en son nom, souvent à tort, parfois avec raison, sans demander leur avis ni au ventre, qui mangerait encore alors qu’elle se déclare rassasiée, ni aux jambes, qui voudraient ne plus marcher quand elle se dit capable d’aller plus loin. La bouche prit tout le pouvoir du corps le jour où elle se sut indispensable. Elle sauve l’homme quelquefois et le plus souvent le mène à sa perte, car il lui est difficile de se contenter de: “Je ne sais pasˮ. Trop parler est toujours mauvais; ne point se faire entendre est souvent source de désagréments, de même que ne pas comprendre ce que dit une autre bouche»: Birago Diop: La Biche et les deux chasseurs, in Les Contes d’Amadou Koumba, Présence africaine, Paris, 1961, p. 131.

La justice viendra de Dieu. Bientôt, et malgré la lâcheté des Émirats Arabes Unis, qui ont lâché un innocent entre les mains de criminels, nous fêterons la libération du Président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi. Alors qu’il était interdit de sa nationalité ivoirienne et même du territoire de son pays, Alassane Dramane Ouattara avait dit qu’il allait fêter la fin de l’année 1999 en Côte-d’Ivoire. Ses ennemis ricanaient. Le 24 décembre 1999, le Général Robert Gueï renversa le Président Henri Konan Bédié, et Alassane Dramane Ouattara rentra chez lui, en Côte-d’Ivoire. Il en est le Président depuis le 6 mai 2011. Tous nos espoirs sont en Dieu.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mercredi 11 août 2021.

Powered by WPeMatico