You are here: Home » Actualités » Indépendance d’Anjouan: M.Anli YACHOURTI serait-il l’idéologue du séparatisme?

Indépendance d’Anjouan: M.Anli YACHOURTI serait-il l’idéologue du séparatisme?

    Indépendance d’Anjouan: M.Anli YACHOURTI serait-il l’idéologue du séparatisme?
L’article de l’intellectuel M. Ali YACHOURTI publié dans les blogs de propagande séparatiste, suscite beaucoup d’émoi et d’interrogation chez les comoriens, quant à l’intégrité morale de cette personnalité ?
Certes, les comoriens avaient jusqu’ici, l’image d’un séparatiste, mais pour la première fois le masque vient tomber et devient l’idéologue du séparatisme « poilu ».
 
En effet, en se livrant à cet exercice qui consiste à énumérer les différences qui existant selon lui entre : mohéliens, anjouanais, mohérais et wongazidjas, voir rappeler la forte centralisation de l’état à Ngazidja, l’ancien conseiller a pris le risque d’endosser le boubou du grand artisan du séparatisme. Comment peut-il déclarer que si les Comores sont plongés dans la spirale du séparatisme, c’est parce que nous avons des différences culturelles, linguistiques et j’en passe. N’est-ce pas là la preuve irréfutable comme quoi il est le théoricien du séparatisme?
En effet dans sa longue liste, il a oublié de souligner que tous les pays unis, sont unis parce qu’ils sont différents et aspirent à un idéal commun. M.A.YACHOURTI oublie que le Congo Kinshasa, un exemple parmi tant d’autres compte plusieurs ethnies, 221 langues et une superficie plus de 4 fois la France et ce n’est pas pour autant que les congolais souhaitent la séparation de leurs 26 provinces, malgré l’immense richesse que regorge le sous-sol congolais qui ne profite pas à la population. Au-delà du manque de sérieux de l’article de M.YACHOURTI ; il faut souligner que celui-ci a pêché par malhonnêteté intellectuelle, en omettant de rappeler les bases fondamentales d’un état : A savoir son hymne nationale, son drapeau, sa monnaie, son président etc.  Là encore,  il a encore zappé de dire aux comoriens que dans le budget national, contribution Mohélienne est d’environ 800 millions,  Anjouan : 3 milliards  et  Ngazidja 18 milliards. A-t-il fait exprès pour tromper les anjouanais ?
Maintenant la question qui mérite d’être posée est de savoir compte-fil gérer l’ile d’Anjouan avec 3 milliards Fc , sachant que la majorité des fonctionnaires comoriens se sont des anjouanais ?  Déjà, les trois iles unies sont réduites à la mendicité internationale parce que depuis l’indépendance, l’élite a fait le choix de son développement personnel contrairement à celui du pays  et du peuple comorien.
N’est-ce pas une démarche qui vise à induire les comoriens en erreur pour assouvir ses projets personnels ?
Mbadakome
 
 

Powered by Comores infos