You are here: Home » Actualités » Interview d’ AZALI sur Africa24 : Si le président a l’obligation de s’écouter quand-t- il parle!

Interview d’ AZALI sur Africa24 : Si le président a l’obligation de s’écouter quand-t- il parle!

  Interview d’ AZALI sur Africa24 : Si le président a l’obligation de s’écouter quand-t- il parle!
Il y a 2 jours, sur le plateau d’Africa 24, le dictateur AZALI Assoumani a été interviewé sur trois questions qui animent actuellement l’actualité aux Comores.

Dans cette interview l’oncle de Mitsoudjé a marqué un point important sur la question de  l’opposition comorienne : « Cette opposition a été difficile à comprendre l’intérêt des assises, mais je tiens à lui remercier  pour avoir  participé aux élections présidentielles, martèle le dictateur ». Il faut dire que cela est récurrent chez lui, de fustiger les partis de l’ opposition qui  ont été, par un sentiment purement égoïste,  le faire valoir d’AZALI à son élection.

Deuxième point, sur la question de Mayotte,  AZALI a reconnu tout et son contraire, en affirmant que Macron a tort lorsqu’il dit que Mayotte est française… Car selon AZALI, Mayotte est comorienne et que les comoriens qui y vivent sont chez eux. Et puis, paradoxalement il admet 1 minute après être prêt à accueillir les 25 000 comoriens qui seront renvoyés de Mayotte, au motif  que la France est une grande puissance et qu’il n’a pas les moyens de faire face à la France. Cette réflexion très ambigüe nous laisse croire qu’AZALI est incontestablement versatile pour changer d’avis sur un sujet aussi sérieux quelques instants après.

Dans sa folie de grandeur, l’interviewer l’interpelle sur les fonds  qu’il compte lever lors de la conférence des bailleurs pour les Comores à Paris en décembre prochain, et la réponse franchit la rationalité : Là encore il a été fidèle de lui-même, extravagant dans ses propos :  AZALI affirme qu’il entend lever 6 milliards d’euros. Décidément ce monsieur n’a pas la notion des normes sur les choses. Sait-il réellement que le nombre d’habitants aux Comores est estimé à 800 000 ce qui est disproportionné par rapport aux 6 milliards d’euros que le gourou estime empocher ? Mais notre dictateur a-t-il la notion de l’argent et comment peut-il rembourser 6 milliards de dollars et avec quoi ?  Mais quels sont les besoins des comoriens qui demandent la coquette somme de 6 milliards ?

Envisage-t-il de crée des tunnels sous la mer pour relier les iles, est-ce qu’il construira le métro à Moroni?

Franchement, cela fait un moment qu’AZALI raconte n’importe quoi sur les plateaux de télévisions et à se demander si réellement il écoute ses conseillers politiques ?   Mais que fait  Ahmed Ali Amir à coté d’AZALI si ce dernier n’en fait qu’à sa tête?

Enfin, un président ne doit pas dire ça à un journaliste :  Mon frère, ni encore je m’en fous et ce n’est plus mon problème. Alors j’en appelle à ses conseillers en communication à s’impliquer un peu plus dans la communication d’AZALI car c’est tout le pays qui est déshonoré par son expression du 9.3.
mbadakome
 
 

Powered by Comores infos