You are here: Home » ACCUEIL » Interview de Madame Moindjoumoi Cheikh, Présidente de LR France Pour Femmes d’Afrique Magazine de septembre 2021

Interview de Madame Moindjoumoi Cheikh, Présidente de LR France Pour Femmes d’Afrique Magazine de septembre 2021

Cette année 2021, vous avez accédé, avec votre époux, Monsieur Saïd Cheikh, au titre de «
Présidents » de l’entreprise allemande LR HEALTH & BEAUTY (secteurs de la santé et de
la beauté). C’est d’autant plus remarquable que c’était une première en France. D’abord,
pourriez-vous nous présenter cette entreprise, si possible en donnant des chiffres significatifs
qui montrent l’étendue de ses activités dans le monde ?

Oui, LR est une marque, présente sur le marché depuis 1985.
Elle est présente dans 29 pays, essentiellement en Europe et des pays comme la Turquie,
l’Albanie, la Russie et récemment la Corée du sud.
Son chiffre d’affaires en constante progression vaut des centaines de millions d’euros.
En France, nous faisons partie de la Fédération Française de Vente Directe (FVD) qui nous
a décerné le prix d’excellence en 2017.

Avec votre époux, vous êtes donc les premiers Présidents de LR au sein de la filière France.
Que signifie ce titre ? Quelles sont vos responsabilités ? Quels obstacles avez-vous dû franchir
pour l’obtenir ?

C’est un titre plus qu’honorifique. Pour illustrer ce que cela signifie dans notre entreprise
LR, je dois vous confier l’émotion spéciale que j’ai ressentie lorsque nous posions l’étoile
en notre nom, dans le Walk of fame, à l’entrée du siège international à Alhen! S’ajoute
l’affichage de notre photo dans le hall du siège, si visible: aujourd’hui nous sommes les
premiers Noirs ayant atteint ce niveau de visibilité dans notre entreprise.
Photo de l’étoile ?
Au niveau national nous faisons partie du Top exécutive LR France, qui définit la politique
de développement dans le pays.
Au niveau international, nous faisons partie du comité exécutif international, la World Lead
Comitee (WLC). C’est dans ce comité que se définit la stratégie quinquennale de
l’entreprise. Un atout exceptionnel qui nous donne une longueur d’avance en faveur de nos
équipes.

Avant d’aller plus loin, pourriez-vous présenter le modèle économique de cette entreprise ?

D’abord, précisons que nous sommes dans un métier d’avenir, celui du Marketing de
Réseau (ou Network Marketing chez les anglophones). Métier dont un célèbre entrepreneur
américain, Robert Kiyozaki a dédié un livre d’éducation financière, intitulé : « L’entreprise
du 21ème siècle ». En fait, aux États Unis, c’est l’activité qui a généré des millionnaires le
plus rapidement, plus particulièrement dans les domaines de la santé et du bien-être !
Notre activité consiste en 2 choses simples : consommer et recommander des produits de
grande qualité ; parrainer de nouvelles personnes et leur enseigner les bases de l’activité.
Notre métier consiste donc à recommander les produits ou l’entreprise, ce qui permet à
l’entreprise de supprimer les dépenses intermédiaires (publicité, logistique de gros et de
détails). C’est ce modèle économique qui permet de dégager des économies substantielles,
et qui explique la grande qualité des produits et le haut niveau de rémunération des
partenaires.

Ce qui frappe encore dans la réussite de votre couple pour atteindre le titre de premiers
présidents pour la filiale France de LR, est que vous avez réalisé cet exploit dans le contexte
de marasme économique général qu’a causé la pandémie du covid-19. Cette pandémie a-telle affecté votre activité ? Quelles leçons en tirez-vous au cas où une telle pandémie ou une
catastrophe économique de même nature se présentait une prochaine fois ?

D’abord, précisons que l’entreprise LR s’est dotée d’outils informatiques fiables. De plus,
au sein de notre groupe EDS (École du succès) lancé depuis 2012, nous avons misé sur la
formation méthodique des partenaires, et sur un système d’accompagnement performant
(coaching individuel, formations en présentiel et en ligne). Tout cela fait de nous le N°1 en
France.
Effectivement en période de confinement, nombre d’entreprises dans la vente ont subi des
fermetures voire des faillites !
Paradoxalement, notre activité a connu une croissance hors du commun, par la conjugaison
de 2 facteurs :
• La pandémie ayant massivement fragilisé les populations, nous avons pu toucher
davantage de personnes en recherche de compléments de revenus ;
• Notre entreprise étant positionné dans le secteur de la santé, du bien-être et du
fitness, nous avons attiré davantage de personnes vers nos solutions de
compléments alimentaires et de renforcement du système immunitaire.
Un troisième élément est intervenu, grâce à la capacité de notre groupe à lancer une
campagne de formation aux méthodes digitales.

Tous ces facteurs combinés ont permis à notre groupe de se hisser en 2021 au rang du
groupe le plus performant – sur plusieurs catégories. Pour illustrer cette croissance
exceptionnelle : avant la pandémie, nous avons mis 7 ans pour atteindre un niveau de
chiffre d’affaires ; pendant la pandémie, nous avons pu doubler puis tripler ce score.
Je tiens à souligner que c’est surtout un résultat collectif, qui repose sur une vision partagée,
sur un bon état d’esprit et un excellent relationnel.
La leçon à tirer ? Nous avons réussi cet exploit grâce à 2 choses : notre culture d’entreprise,
basée sur la détermination des partenaires et la solidarité ; et notre capacité à nous adapter
aux changements, en nous appuyant sur notre système de formation – nous sommes passés
au digital en un temps record !

Quelles sont les spécificités de l’entreprise LR qui la distinguent de la concurrence ?

Je vous citerai 3 choses qui font la différence avec les autres entreprises de notre secteur :
• LR a ses propres usines et fabrique elle-même ses produits, ce qui permet un rapport
qualité-prix très avantageux. De plus, l’entreprise développe en permanence des
produits innovants.
• LR a un plan de carrière juste et fiable ; avec des niveaux de rémunération aujourd’hui
inégalés dans notre métier (par exemple, la possibilité d’accéder à une rémunération
fixe, en fonction de son niveau de reconnaissance).
• LR a un système de reconnaissance performant. Dès les premiers niveaux de
reconnaissance, le partenaire peut bénéficier d’un concept voiture et des voyages
exceptionnels, financés par l’entreprise.
Au cœur de l’activité de LR, il y a le développement d’un réseau de partenaires, ces personnes
parrainées qui constituent la force de vente d’une équipe. Pourriez-vous nommer les trois
arguments majeurs que vous mettez en avant pour intéresser vos prospects ?
Pour ne retenir que 3 raisons de démarrer avec nous, je citerais :
• Le candidat aura la possibilité de générer des revenus complémentaires ; or notre activité
permet de démarrer comme entrepreneur avec un risque économique minime ;
• Il aura accès à des produits de grande qualité, pour ses besoins quotidiens, et pour les
recommander à volonté afin de générer des revenus ;
• Enfin, en intégrant notre groupe EDS, le nouveau partenaire peut bénéficier d’un système
d’accompagnement (formations, coaching personnalisé) qui lui permettra d’atteindre ses
objectifs dans les meilleurs délais. Chez nous, le succès concerne toutes les catégories
socio-professionnelles comme le montrent nos témoignages de réussite.

Pouvez-vous nous dire en quoi votre activité chez LR a changé votre vie ?

D’abord je vous décris mon parcours en quelques chiffres.
Avec mon mari nous avons démarré dans le salariat, lui dans la comptabilité et moi dans
l’informatique. J’ai compris assez vite que ce n’est pas la bonne option pour moi, en tant
que femme de couleur, sans compter les difficultés de poste avec mon foulard !
Alors nous nous sommes lancés dans l’entreprenariat : une boutique de services à Paris et
un magasin d’alimentation à Marseille. 10 ans plus tard, nous nous payons péniblement
2000 euros après déduction des charges d’entreprise ! Donc il nous fallait autre chose pour
compléter nos revenus afin de garantir les frais de scolarité de nos 2 filles et d’avancer dans
nos projets.
C’est alors qu’un ami, Billy Lasivong, nous a présenté le concept LR. Nous nous sommes
lancés, avec détermination, malgré notre manque de temps ! 2 ans plus tard nous avons
atteint l’équilibre financier et nous avons pu vendre nos 2 sociétés pour nous consacrer
entièrement à ce nouveau métier.
Aujourd’hui, 9 ans plus tard, nous pouvons dire que nous avons atteint nos objectifs : la
liberté financière (notre ancien revenu annuel d’entrepreneur est notre revenu mensuel
actuel) ; nous avons gagné du temps libre pour notre famille (en travaillant seulement
quelques heures par jour à notre domicile) ; nous venons de finir la maison de nos rêves
dans le Sud de la France ; nous avons bâti un réseau d’amis à l’international grâce à cette
activité…
De plus, nous avons formé notre fille ainée à ce nouveau métier, dans un premier temps
comme job d’étudiante. 3 ans plus tard, à ses 21 ans, tout en continuant ses études en
pharmacie, elle a atteint le niveau de leader d’organisation argent, gagne les revenus d’un
cadre, et roule en Mercédès GLA financée par LR.

Vous faites partie de la diaspora comorienne et plus généralement africaine en France.
Gardez-vous des attaches avec votre pays et le continent ? Comment voyez-vous le rôle de la
diaspora africaine dans le développement de l’Afrique ?

Nous sommes dans une activité fortement relationnelle, où nous sommes amenés à
développer notre business avec des personnes qui partagent les mêmes valeurs. Vous avez
donc raison d’évoquer ces communautés (africaines, caribéennes, comoriennes, malgaches
…) qui composent la majorité de nos équipes.
Étant venue en France pour mes études, je comprends les difficultés d’insertion des
étrangers, professionnellement, socialement …
D’abord cette activité intéresse les ressortissants de la diaspora africaine qui peuvent y
trouver une réponse à leurs questions de niveau de revenus et de formation. Car c’est une
activité qui prépare à l’esprit d’entreprise, qui a permis, par exemple de révéler l’esprit
d’entreprise chez nombre de femmes africaines. En fait nous leur apportons des
compétences d’entreprenariat, de leadership. Bien entendu, lorsque le choix sera fait pour
le retour au pays, le/la partenaire sera rapidement opérationnel/le dans l’entreprenariat, qui
est la voie la plus adaptée aux conjonctures actuelles.

Quels sont vos projets pour les trois prochaines années ?

Nous allons continuer à inspirer nos partenaires à atteindre leurs objectifs de vie. Pour cela,
nous allons nous concentrer encore plus à la formation et au coaching de futurs leaders,
pour les amener à accéder à notre niveau ou plus…
Bien entendu nous réfléchissons à nos projets d’investissement dans des secteurs porteurs
en Europe, en Afrique, aux Comores…

Pensez-vous que l’ouverture de pays africains aux activités de LR soit possible dans un proche
avenir ?

LR vient d’ouvrir le 29ème pays, la Corée du Sud, à ses activités, ce qui a pris quelques
années d’études et de démarches.
Dans l’immédiat, nous travaillons à faciliter l’activité dans les départements, et à ouvrir
Mayotte ….
Pour le moment le développement en Afrique n’est pas encore envisagé. Nous le
souhaitons fortement bien sûr !
Développer l’activité se fait avec succès parmi les communautés citées ci-dessus, à travers
plusieurs pays déjà ouverts. C’est déjà une success story collective, et une opportunité
exceptionnelle pour ces communautés.

Powered by WPeMatico