You are here: Home » Tribune libre » J’adhère en âme, en conscience à la candidature présidentielle du général Salimou en 2016 et j’appelle ma famille, mon quartier et Itsandra-Mdjini à faire pareil

J’adhère en âme, en conscience à la candidature présidentielle du général Salimou en 2016 et j’appelle ma famille, mon quartier et Itsandra-Mdjini à faire pareil

La politique pour moi est un monde étrange. Non pas parce que je suis une femme et qu’aux Comores les femmes ne s’intéressent pas, à tort ou à raison, à la politique. Mais tout simplement parce que je fais partie de ces milliers de Comoriennes qui ont été déçues par nos politiques.

Le discours des uns et des autres depuis la « naissance de la démocratie aux Comores » dans les années 90 est exclusif, comportant un « caractère genré » ancré dans la tradition de nature à faire fuir les femmes du milieu politique.

Cependant, suivant pas à pas le parcours national et mondial ainsi que les idées de la conférence sur l’avenir des Comores présentées par le Général Salimou Ali Mohamed Amiri, je constate que ma vision sur mon engagement politique est en train de changer et j’en ai décidé de la faire savoir au peuple comorien. Le courage de m’y engager m’a gagné.

Après mes recherches de la vérité sur cet homme dont il a presque tout le soutien de la jeunesse, général est un homme intelligent, ambitieux, sincère, posé et ayant un long parcours professionnel derrière lui. Son expérience, et patriotisme en tant qu’ancien honnête gardien de la paix, fait de lui un bon candidat pour présider le destin de notre nation. Il n’a pas volé mais au contraire il s’est forcé à garder sa dignité. Ce qui est assez rare dans un pays comme le nôtre dans lequel on honore les voleurs et on dit aux non voleurs qui sont maudits. 

Ce qui me plait dans cette décision, est le fait que j’ai pris beaucoup temps à réfléchir, à se renseigner et voir à comparer avec tous les autres candidats. Aussi, ce qui m’a beaucoup frappé chez le général, malgré l’injustice qu’il a subi en prison, aucun mot à vocation de détruire ses futurs adversaires aux élections présidentielles de 2016 n’a été prononcé par lui. C’est tout le contraire de ce qu’on entend chez les autres candidats dans les différentes manifestations. De plus, il se montre prêt à faire une politique inclusive qui viserait à dénicher les talents et à favoriser la prise des responsabilités des femmes dans la gouvernance étatique. Ce que le pays a échoué depuis son indépendance.

BARAKA Mmadi Itsandra -Mdjini


© « Copyright ©2011 AHAMED ZOUBEIRI Hakim. www.habarizacomores.com|(أخبار من جزر القمر) Tous droits réservés.

Powered by Comores infos