You are here: Home » Actualités Comores » Justice cobaye ou moneygram: L’Etat de droit du peuple comorien est-il en danger ?

Justice cobaye ou moneygram: L’Etat de droit du peuple comorien est-il en danger ?

    Justice cobaye ou moneygram: L’Etat de droit du peuple comorien est-il en danger ?
La liberté d’expression est-elle en danger dans notre pays ? Est-il vrai que « Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur» ? Hélas, oui ! Nous en sommes là aujourd’hui, nous Comoriens, autrefois, adulés pour avoir pris des initiatives pour garantir l’Etat de droit. Il est en danger ! La liberté de blâmer qui est la pierre angulaire de l’Etat de droit s’exprime contre la politique dévoyée. Cette liberté faisait vibrer toute nation mais, de nos jours, on nous bâillonne sans aucune forme de procès. Exprimez-vous, oui, mais ne blâmez point sinon, vous risquez d’être une cible, ce qui se passe chez nous.
 
En effet, nous avons appris des sources sures que le Ministre de la Justice Garde des Sceaux, Fahami Said Ibrahim a ordonné, cette semaine, l’arrestation arbitraire de M.Razida, un membre du parti UPDC, pour avoir proféré des insultes publiques, lors d’une émission dans une radio locale(Haiba) à l’encontre de Fahmi Said Ibrahim.
Il est vrai que les propos prêtés à M.Razida étaient obscènes à l’endroit d’une autorité publique et selon la loi, ils doivent être sanctionnés, dans le respect de la procédure judiciaire…
Mais malheureusement ça n’a pas était le cas, car, quelques heures après l’émission, Razida été arrêté sans plainte pour diffamation ou insultes contre une autorité publique. Si le ministre estimait avoir été humilié ou insulté, une fois encore, il aurait pu déposer plainte mais plutôt d’envoyer la police pour arrêter Razida. Le code pénal prévoit en effet des sanctions mais pour cela il faut une plainte.
Toutefois, si la procédure a été respectée, alors on appellera cela la justice  »monnaie-gram ».
 En tout état de cause, nous constatons qu’il y a une Justice à deux vitesses : la première est une justice, qu’on peut appeler une justice  »cobaye » ou  de » luxe » et la seconde pour les plus écrasés, les laissés-pour-compte.
 
Mbadakome
 

Blog d’actualité économique et sociale des Comores-tendance soilihiste.

cet article Justice cobaye ou moneygram: L’Etat de droit du peuple comorien est-il en danger ? est apparu en premier sur Comores Actualités.

Powered by Comores infos