You are here: Home » Actualités » Kiki radote et pousse des cris de vierge effarouchée

Kiki radote et pousse des cris de vierge effarouchée

Kiki radote et pousse des cris de vierge effarouchée

On tue les gens à Anjouan, et on dit que tout va très bien

Par ARM

     En 2006, en France, des centaines de milliers d’étudiants et de travailleurs manifestaient contre le contrat première embauche (CPE), mais sans mettre en danger la paix et la sécurité du pays. Personne n’en était mort. Il y avait des grèves, comme il y en a souvent en France quand la population est hostile à une mesure gouvernementale. Pourtant, un tantinet perfide et provocatrice, la Fédération de Russie avait demandé à ses ressortissants d’éviter la destination France. L’annonce faite par la Russie avait beaucoup fait rire parce qu’il s’agissait de provocation et parce que, d’habitude, c’est la France qui demande à ses ressortissants d’éviter un pays quand les conditions de paix et de sécurité n’y sont pas assurées. Pourtant, aucun Président français d’association de consommateurs n’avait insulté la Russie. Aucune autorité française n’avait cédé et réagi à la provocation de la Russie. Aucune autorité française n’avait interpellé la Russie. Il s’agit du type d’affaires qu’on traite en faisant tout pour ne pas donner de l’importance à quelque chose qui n’en a pas. Pourtant, les «vrais et bons Comoriens» poussent des cris de vierge effarouchée chaque fois qu’un État étranger fait la moindre observation sur l’insécurité aux Comores. Ils vitupèrent, tempêtent, grognent, hurlent et se posent en victimes, en se conformant au fameux mot du Président Ahmed Abdallah Abderemane recevant pour la première fois Alain Deschamps, Ambassadeur de France aux Comores de 1983 à 1987: «Nous sommes un peuple méprisé».

     Or, personne ne méprise l’autre. On peut dire certaines choses sans que cela ne soit du mépris. Et après les injures de Mohamed Abdallah Saïd Mchangama, le prétendu «Président» de la prétendue «Fédération comorienne des Consommateurs», voilà le gouvernement du «pouvoiriste» polygame Azali Assoumani (des Mohéliens et des Grands-Comoriens sérieux comme un Pape prétendent sans rien prouver que les anciens Mohéliens de Beït-Salam lui ont trouvé une énième épouse à Mohéli!) s’engouffre dans la brèche, en montant en épingle une affaire banale. Pourquoi? Parce que le site du ministère français des Affaires étrangères avait affiché cette information, qui avait été retirée peu de temps après: «Suite à de nouvelles agressions à Anjouan contre des Européens, il est fortement recommandé de surseoir à tout voyage dans cette île». Et comme le cache-sexe médiatique du gouvernement de l’usurpateur Azali Assoumani n’est autre que Kiki, ce dernier a cru bien faire en se répandant en sornettes, dignes de ce gouvernement qui cause le malheur des Comoriens: «Certes, il y a eu quelques événements malheureux à Anjouan, mais la situation est sous contrôle et des arrestations ont été opérées. L’appareil judiciaire fonctionne et il n’y a rien à craindre». S’agissant de la note du Quai d’Orsay, le même Kiki estime que «cette information entache l’image de notre pays alors que les Comoriens sont en sécurité. Nous avons saisi l’Ambassade de France pour qu’elle nous explique les motivations de ce communiqué. Nous avons donc exprimé notre protestation».

     Le nationalisme restera le nationalisme, mais, il est des moments, il faut se dire la vérité. Des Comoriens ne sont-ils pas entrés au Tribunal de Mutsamudu pour tuer de sang-froid Brando, en traînant son corps nu et brûlé à travers toute la ville de Mutsamudu? Est-ce un comportement humain? Personnellement, je n’ai jamais pu regarder les images relatives à cette monstruosité inhumaine. C’est monstrueux. C’est inhumain. Peu de temps avant, n’avait-on pas tué une petite fille? Il y a quelques jours, n’avait-il pas été dit que les lyncheurs du Far West comorien voulaient aller tuer des Blancs et des Noirs dans un hôtel au seul prétexte qu’ils considèrent ces gens-là comme des «mercenaires»? Sur la base de quoi n’importe quel inconnu doit-il devenir ipso facto un mercenaire et être susceptible d’un lynchage public?

     Cela étant, Kiki est très faux-cul. Qu’avait fait le gouvernement dont il est le ministre de l’Intérieur pour que des barbares haineux n’aillent pas tuer les gens dans un Tribunal? Lui et les autres membres de ce gouvernement honni doivent comprendre qu’il n’est rien attendu d’eux. Il est donc légitime pour la France d’appeler ses ressortissants à éviter une destination où on tue les gens par pulsions criminelles. Dire des bêtises sur la France sert à quoi alors? Moi Président, je n’aurais même pas réagi.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mercredi 3 août 2016.

Powered by Comores infos