You are here: Home » Culture et Société » La candidature d'Ahmed Abdallah Sambi aux élections de 2016 fait trembler les religieux de l'île de Mayotte

La candidature d'Ahmed Abdallah Sambi aux élections de 2016 fait trembler les religieux de l'île de Mayotte

Dans un article intitulé «Mayotte, cette petite île où sunnites et chiites cohabitent » paru le vendredi 20 novembre 2015 dans le journal de l’Ile de Mayotte, le porte parole du Grand Cadi Elmamouni Mohamed Nassur régissait aux attentats de Paris.
Il expliquait que l’opposition chiite-sunnite qui alimente les conflits du Proche Orient ne touche pas vraiment Mayotte la sunnite, ou du moins, pas de manière évidente même si « certaines mosquées sauvages ont des discours qui prennent des allures rigoristes ». Les chiites ici sont représentés par les Indiens, « et vous avez vu, ils étaient à nos côtés lors du rassemblement inter-religieux ».
La seule crainte viendrait de comportements individuels, « qui seraient des proches de l’ancien président Sambi aux Comores. » La candidature du religieux anjouanais aux élections présidentielles de 2016 a d’ailleurs été déclarée recevable par la Cour constitutionnelle, explique Elmamouni Mohamed Nassur.  © « Copyright » – www.habarizacomores.com

Powered by Comores infos