You are here: Home » Actualités » La chronique Makélélé: vu et raconté par notre frère GHAILANI

La chronique Makélélé: vu et raconté par notre frère GHAILANI

La chronique Makélélé: vu et raconté par notre frère GHAILANI
 Le pays va mal parce que la morale humaniste et religieuse n’existe pas. Ceux qui sont sensés être le dépositaire de ces valeurs qui guident les hommes, sont malheureusement les pires fossoyeurs de l’histoire. Résultat, le vol est devenu l’unité de mesure, le pédoncule d’un système anarchiquement déplorable. Ainsi pour amener les Comoriens à prendre conscience de cette dérive autoritaire et totalitaire, nous estimons utile de lancer la chronique makélélé, en d’autre terme le coup de cœur qui sera animé par notre frère GAILHANI. Cette démarche consiste à dénoncer tous les maux qui minent la société comorienne et qui empêchent le pays d’avancer. Dans la mesure du possible, il apparaîtra tous les mardis.


Chrinique n°1
Assalam anlaikum ai-je raison de dire ceci? C’est très bien de vouloir associer la femme comorienne à la chose publique. Je soutiens ce genre d’initiatives et encouragerai les mères, les sœurs, les femmes et les filles à récupérer leur place qui est vacante. Que le Comorien homme, ne fasse plus le pèlerinage à la Mecque tout seul comme si la Comorienne n’a ni le droit ni l’obligation de s’y rendre. Eh mes chers compatriotes elles ont également le droit et l’obligation de prendre part à la gestion de notre pays. Ouvrons leur toutes les portes, offrons leur les places et encourageons les à s’y sentir dignes méritantes comme elles le sont. Ne nous contentons pas de demi-gestes d’ouverture aux femmes.
Mbadakome

Powered by Comores infos