You are here: Home » Non classé » La Coi achemine un deuxième lot de matériels médicaux

La Coi achemine un deuxième lot de matériels médicaux

Société |  17/02/2021 –

image article une

Le vol Air Seychelles, spécialement affrété par la Coi a acheminé des matériels : des masques à oxygène, des lits pour les soins intensifs, des respirateurs et des matériels de laboratoire. D’autres équipements et matériels sont attendus dans les prochaines semaines, par voie maritime.

Le ministre des Affaires étrangères, Dhoihir Dhoulkamal, a réceptionné, hier, à l’Aéroport international Moroni prince Saïd Ibrahim (Aimpsi), un deuxième lot de matériels et d’équipements médicaux de la Commission de l’Océan Indien (Coi), dans le cadre du plan régional de riposte de lutte contre la pandémie de Coronavirus. Ces matériels et équipements «devraient répondre aux besoins pour le diagnostic, l’analyse et le contrôle des cas de Covid-19 ainsi que la protection des soignants et la prise en charge des malades», a-t-on indiqué.

Le vol Air Seychelles, spécialement affrété a acheminé ces matériels, entre autres, des masques à oxygène, des lits pour les soins intensifs, des respirateurs et des matériels de laboratoire. Pour le ministre des Affaires étrangère, «d’autres équipements et matériels (ambulances et groupes électrogènes) sont attendus dans les prochaines semaines, par voie maritime».

Les Comores bénéficient ainsi «de 21 concentrateurs d’oxygènes, 21 lits de réanimation, 60 lits d’hôpital ordinaire, 18 respirateurs de réanimation, 10 moteurs complets de suivi, 2 moteurs de suivi centralisé, une ambulance et un centre d’isolement, 3 groupes électrogènes, une plateforme de tests Pcr, 1300 tests rapides, 38 kits de prélèvements et 18 thermoflashs, équipement de protection», nous dira le ministre des Affaires étrangères avant d’ajouter que «les équipements et matériels lourds nous parviendrons par voie maritime d’ici le 15 mars 2021». Les autres matériels acheminés sont, entre autres, «14.600 masques, 12.500 Surblouses, 2000 équipements de haute protection individuelle».

Les Comores occupant la présidence en exercice de la Coi et soutenu par l’Agence française de développement (Afd) ont adopté un plan de riposte d’un montant global de 4.5 millions d’euros, qui a permis depuis le mois d’août 2019, de renforcer les capacités de diagnostic, de protection et de prise en charge par les Etat membres de la Commission de l’Océan indien (Coi). Le ministre, et au nom de la présidence en exercice du Conseil des ministres de la Coi, « se félicite de l’action régionale de la coi aux bénéfices des populations indianocéaniques et le soutien de l’Afd dans le domaine de la Santé ».

Mohamed Avoka (stagiaire)

Powered by WPeMatico