You are here: Home » Actualités » La Corée du Nord utilise des navires Comoriens pour envoyer des armes en Syrie

La Corée du Nord utilise des navires Comoriens pour envoyer des armes en Syrie

Dans un article publié sur le site de la NPR, la radio publique nationale, des Etats-Unis, on peut lire que La Corée du Nord utilise des navires battant pavillon Comorien pour transférer des armes en Syrie.

Si notre pays se retrouve mêlé a ce nouveau scandale, c’est à cause du phénomène des pavillon de complaisance. Les propriétaires de bateaux voulant éviter les contrôles dans leurs pays d’origine, immatriculent leurs navires dans un pays laxiste et au régime fiscal avantageux.

La Corée du Nord aurait envoyé des missiles balistiques et des armes chimiques en Syrie en violation des sanctions des Nations Unies, selon un nouveau rapport rédigé par des experts américains qui a été vu par plusieurs organes de presse.

Selon le rapport de 200 pages, qui devrait être rendu public à la mi-mars, les enquêteurs des États-Unis affirment que les transferts remonteraient à 2008.

« Des techniciens de missiles nord-coréens ont été repérés dans des installations chimiques connues et des installations de missiles en Syrie », selon un rapport rédigé par un groupe d’experts chargé d’examiner le respect par la Corée du Nord des sanctions des Nations Unies.

L’Associated Press indique que « les enquêtes sur le transfert de missiles balistiques prohibés, d’armes conventionnelles et de biens à double usage par Pyongyang ont permis de trouver plus de 40 envois non déclarés en Syrie entre 2012 et 2017 ».

« La Corée du Nord a des antécédents sordides de fournir à des Etats voyous comme la Syrie des armes de destruction massive », a déclaré Andrew C. Weber, ancien haut responsable de la non-prolifération du Pentagone au Washington Post. « Compte tenu de son arsenal important et croissant d’armes nucléaires, chimiques et biologiques et des systèmes de livraison de missiles, c’est extrêmement dangereux. »

Comme Greg Myre de NPR l’a rapporté la semaine dernière, les États-Unis ont également resserré les sanctions contre la Corée du Nord, avec le dernier cycle visant à empêcher le régime d’importer du pétrole et d’autres produits interdits. Cependant, comme l’écrit Greg Myre:

« Plus de 50 navires et compagnies maritimes ont été cités par le département du Trésor pour s’être soustraits aux sanctions américaines et internationales existantes, alors que la plupart de ces navires étaient basés en Corée du Nord, en Chine, à Singapour, à Taiwan, au Panama et en Tanzanie. Les Comores ont également été inclus. »

Transports d’armes, pêche illégale, Ce n’est pas la première fois que des bateaux battant pavillon comorien sont impliqués dans des dangereux trafics.
Après nos passeports, voilà que le pavillon maritime comorien est devenu une marchandise que s’offrent tous les trafiquants de cette planète.

Comorya

Powered by Comores infos