You are here: Home » Uncategorized » La diaspora comorienne et l’indépendance

La diaspora comorienne et l’indépendance

La diaspora comorienne et l’indépendance

En France, elle célèbre l’indépendance à Sarcelles

Par Ibrahim Abdou Saïd

       C’est en présence de nombreuses personnalités nationales et étrangères venant de différents horizons que la communauté comorienne de France a célébré la fête de l’indépendance de leur pays ce jeudi 6 juillet 2017 à Sarcelles, en région parisienne.

Sur le plan présentiel et protocolaire, on peut signaler au niveau intellectuel, la présence du Mohélien, le Docteur ARM, le seul Comorien au double Doctorats, comme cela est confirmé par l’histoire académique des Comores, et à ses côtés, le Général Salimou Mohamed Amiri, également homme de grand mérite national, lui qui est le seul Général de l’Armée comorienne, comme cela est confirmé par l’histoire militaire du pays.

       Le Président de la diaspora, Ustadh Mohamed Saïd, installé au premier rang, en compagnie de son secrétaire général, le Docteur Djohar (Photo), ont tout fait pour que les choses se passent de la meilleure manière qui soit. Avec beaucoup d’efforts le Bureau élu de la diaspora réussit ce nouveau pari, en rassemblant dans cette grandiose cérémonie la diaspora dans toute sa splendeur et représentativité: notables, jeunes, femmes mais aussi différentes associations folkloriques. Ces Comoriens étaient nombreux à vouloir honorer ce rendez-vous, malgré la forte chaleur qui plombait Paris.

Un grand discours républicain et du rassemblement, nourri des applaudissements, a été prononcé par Mohamed Saïd, ce jeune Président de la diaspora. Avant de débuter son discours, le président de la diaspora a convié les jeunes enfants présents dans cette cérémonie à la tribune et a consacré la majeure partie de son allocution à l’importance de l’éducation qui doit être donnée à ces enfants de la diaspora, pour l’avenir franco-comorien de demain.

Ce fut un moment de fierté pour tous les patriotes rassemblés à cette fête nationale des Comores, malgré leurs différentes orientations politiques, villes ou îles d’origine.

Par Ibrahim Abdou Saïd

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Samedi 8 juillet 2017.

Powered by Comores infos