You are here: Home » Actualité » La dignité et le patriotisme des Comoriens en France

La dignité et le patriotisme des Comoriens en France

La dignité et le patriotisme des Comoriens en France

Ils démentent la propagande mensongère de la dictature

Par ARM

     Les Comoriens sont incontestablement un peuple formidable. En valorisant la foi en Dieu, la dignité, le sens de l’honneur et le patriotisme, ils prouvent qu’ils n’ont pas peur d’affronter un ennemi impitoyable, qui tue dans l’unique raison de rester au pouvoir ad vitam æternam, à mort et jusqu’à ce que mort s’ensuive. Ne pouvant pas manifester publiquement aux Comores à cause d’une dictature féroce, sadique, cruelle et meurtrière, ils le font de la plus belle des manières en France.

Le dimanche 28 avril 2019, une fille de 5 ans née d’un couple franco-comorien a été filmée par sa mère en train de demander à celle-ci: «Maman, pourquoi les Comoriens manifestent à Marseille? Maman, pourquoi les Comoriens ne manifestent pas aux Comores?». Ce petit ange a résumé toute la problématique de l’effondrement du Droit, de l’État, de l’État de Droit et de la démocratisation aux Comores. Ce questionnement est d’autant plus intelligent qu’il est le fait d’une fille révolutionnaire de 5 ans. Oui, à 5 ans, les enfants se demandent pourquoi leurs parents et proches manifestent à Marseille et non dans les villages et villes des Comores.

La situation prend une tournure très édifiante quand on sait que les propagandistes de la dictature de Mitsoudjé, estomaqués et dépassés par la ferveur patriotique des Comoriens vivant en France, ont poussé l’ignominie jusqu’à décréter que les manifestations de ces Comoriens aimant leur pays ne mobilisent que «25 personnes» parce que, selon eux, «la contestation contre Azali Assoumani est derrière nous». Ah bon? Et ces images?

Oui, les images qui nous viennent de France mettent du baume au cœur des Comoriens parce que la mobilisation, loin de s’affaiblir et de s’essouffler, prend chaque jour de l’ampleur. Merci. De surcroît, pendant que le dictateur fou de Mitsoudjé qualifie publiquement ces Comoriens de «sans domicile fixe», les intéressés disent leur fierté de vivre du nettoyage des toilettes chez autrui, dans la dignité. Personnellement, pendant trois ans, j’ai nettoyé les toilettes dans un grand magasin et dans un grand centre sportif. Et alors? Les bien-pensants en faisaient leurs gorges chaudes, mais cela ne m’a jamais dérangé. Ce qui compte est d’occuper un emploi légal. C’est la légalité qui compte. Aucun emploi n’est subalterne.

C’est la mobilisation populaire des Comoriens vivant en France qui fera tomber la dictature familiale, clanique et villageoise du mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». En évitant le silence et en devenant la voix de tous les Comoriens qui sont privés de parole dans leur propre pays, les patriotes vivant en France élargissent chaque jour la tombe de la dictature de Mitsoudjé, une dictature qui est bien convaincue que rien de grave ne lui arrivera parce que les sorciers et les marabouts, plongés dans la magie noire, à coups de bœufs enterrés vivants et de profanations de tombes, promettent un pouvoir éternel.

Les Comoriens mobilisés en France contre la dictature de Mitsoudjé sont à remercier et à encourager pour leur dignité et leur honorable sens de la patrie. C’est d’eux que viendra la victoire prochaine contre un dictateur qui empêche tout un peuple de respirer. Quand le moment tant attendu viendra, le «concubinocrate» Assoumani Azali Boinaheri n’aura même pas le temps de méditer sur la belle chanson venue de la Tanzanie voisine par laquelle «le Docteur» Remmy Ongala explique que les larmes du poisson restent dans l’eau.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Jeudi 2 mai 2019.

Powered by Comores infos