You are here: Home » Actualité » La Grande-Comore pratique un génocide à Mohéli

La Grande-Comore pratique un génocide à Mohéli

La Grande-Comore pratique un génocide à Mohéli

Elle affiche ouvertement sa détestation envers cette île

Par ARM

     Aux termes de l’article 2 de la Convention pour la prévention et la répression du génocide du 9 décembre 1948, «dans la présente Convention, le génocide s’entend de l’un quelconque des actes ci-après, commis dans l’intention de détruire, ou tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel:

     a.- Meurtre de membres du groupe;

     b.- Atteinte grave à l’intégrité physique ou mentale de membres du groupe;

     c.- Soumission intentionnelle du groupe à des conditions d’existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle;

     d.- Mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe;

     e.- Transfert forcé d’enfants du groupe à un autre groupe». Aujourd’hui, ces conditions sont réunies pour parler du génocide de Mohéli par la Grande-Comore.

1.- En refusant l’aide de Mayotte en faveur des Mohéliens, qui meurent par dizaines à cause du coronavirus, la Grande-Comore pratique une «soumission intentionnelle du groupe à des conditions d’existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle», est responsable d’un «meurtre de membres du groupe», porte une «atteinte grave à l’intégrité physique ou mentale de membres du groupe» et commet un acte «dans l’intention de détruire, ou tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial».

2.- Le prétendu Comité Mahorais, propriété exclusive des Grands-Comoriens, soutient le génocide de la Grande-Comore sur Mohéli, parle d’une «situation médicale maîtrisée», mêle la mort des Mohéliens à des revendications stériles sur Mayotte, alors qu’aucun Mohélien de souche ne revendique Mayotte pour les Comores, et estime que le refus de l’aide de Mayotte est «un acte d’héroïsme». Les Comores volent et vendent les aides médicales destinées à Mohéli. Le prétendu Comité Mahorais prétend même que Mayotte aurait dû aider la Grande-Comore avant Mohéli. On voit que ce ne sont pas des Grands-Comoriens qui meurent et qu’on enterre, mais des Mohéliens.

3.- Le personnel soignant de Grande-Comore et d’Anjouan est sécurisé dans des endroits sécurisés, est payé pour ne rien faire, pendant que celui de Mohéli est livré à lui-même. Le personnel soignant de Mohéli est contaminé et contamine son entourage.

4.- Les très rares Comoriens qui se rendent à Mohéli sont porteurs de coronavirus et n’effectuent leur voyage sur l’île en plein génocide que pour des indemnités de déplacement.

5.- Aujourd’hui, on assiste à la mise en œuvre d’un génocide comorien à Mohéli.

6.- Le site www.lemohelien.com est accusé de «séparatisme et de divisionnisme» par «les bons et vrais Comoriens» alors que, ce mardi 12 janvier 2021, lors de l’émission Place Publique de la télévision Mayotte la 1ère, les intervenants tiennent exactement le même discours que lui sur la cruauté de la Grande-Comore envers les Mohéliens. Ces derniers font circuler la déclaration raciste du Comité Mahorais, parlant de «mépris».

7.- Alors que la Grèce et la Turquie étaient dans leurs mésententes plusieurs fois séculaires, elles avaient créé la «Diplomatie du Tremblement de terre»: un séisme particulièrement destructeur avait poussé les deux ennemis à coopérer pour des raisons humanitaires.

8.- Les Mohéliens sont particulièrement conscients du génocide qui se déroule sur leur île, et réagiront un jour. Cette réaction sera un jour notre déclaration d’indépendance.

9.- Mayotte manifeste plus de compassion envers Mohéli que ne les font les Comores.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mardi 12 janvier 2021.

Powered by WPeMatico