You are here: Home » ÉCONOMIE » La Jeunesse, une priorité pour l’action publique

La Jeunesse, une priorité pour l’action publique

Fin septembre 2015 auront lieu les opérations pilote de terrain du programme : un nouvel avenir pour la jeunesse comorienne,

 » une action terrain et une initiative conçue, programmée et parrainée par Darchari MIKIDACHE, président du think tank « 

Cercle des Économistes et des Experts Comoriens (CEEC) www.ceec-comores.com

darachi2

Parce que la jeunesse doit occuper une place importante voire cruciale dans le développement économique et la cohésion Nationale, elle doit être au coeur de l’action publique. Sans une jeunesse bien éduquée, ni épanouie professionnellement, personnellement et socialement, toutes tentatives de developper un pays en l’occurrence les Comores sont vouées à l’échec. La jeunesse comorienne devra non seulement figurer dans les priorités des gouvernants mais devenir également un catalyseur du sursaut national notamment par la mise en place d’un Forum et d’un « Espace Jeunesse  » permettant de soutenir les jeunes, leurs initiatives, leurs formations professionnelles e techniques et leur épanouissement individuel. Des moyens logistiques, humains et financiers devront être débloqués pour mettre en oeuvre une telle politique. L’Ong Ushababi Wa Meso, est en oeuvre sur le terrain pour impulser une nouvelle dynamique d’actions concrètes en faveur de la jeunesse. Des actions pilotes seront engagées progressivement dans les écoles pour commencer. Le président de l’ONG Ushababi Wa Meso M. Nizar Meznoudi pourra vous en dire davantage avec les équipes qui sont sur le terrain.

Pour l’équipe que je coordonne et les membres de mon équipe qui sont sur le terrain, il est impensable d’agir pour le développement national en négligeant la jeunesse sans laquelle aucun avenir n’est assuré.
En toute modestie et en toute humilité, l‘ONG Ushababi Wa Meso donnera le meilleur d’elle-même avec des actions concrètes au service de la jeunesse….

darachi1
Vos contributions humaines, matérielles et financières seront bien entendu appréciées à leur juste valeur au service de la jeunesse comorienne. La transparence, une gestion exemplaire et rigoureuse, une volonté avérée de faire bouger les lignes en faveur de la cause de la jeunesse constituent quelques uns des principes directeurs du programme pour donner un nouvel espace à la jeunesse en lui donnant toute sa place dans la société et dans la cohésion sociale.

Darchari MIKIDACHE
Contact : ceec.comores@gmail.com

Cet article La Jeunesse, une priorité pour l’action publique est apparu en premier sur VIDÉOS-INFOS-FOUMBOUNI.

Powered by Comores infos