You are here: Home » Actualités » La journaliste Faïza Soulé interdite d'accès à Beit Salam

La journaliste Faïza Soulé interdite d'accès à Beit Salam

Virée du Journal d’Etat Alwatwan pour avoir fait son travail, Faïza Soulé continue de faire trembler le régime dictatorial du putschiste Azali Assoumani. Et pour cause, la journaliste travaille pour plusieurs médias étrangers, y compris des médias anglophones. Eh oui, nous sommes récemment tombés sur des grands médias anglophones dont certains articles sur les Comores ont été signés « Faïza Soulé Youssouf ».

La Journaliste qui travaille en ce moment pour la Gazette des Comores, s’est rendue au palais présidentiel pour assurer la couverture de la rencontre entre le gouvernement, l’opposition et l’émissaire de l’Union Africaine. Mais une fois devant le portail, c’est la surprise.
« Toi, Faïza, tu ne peux rentrer ici », lui dit un chargé de la communication à la présidence.
« Mais je suis ici pour la Gazettes des Comores », répond Faïza.
« Oui, je sais. Mais tu ne peux pas rentrer. On a pourtant essayé d’informer à votre supérieur de ne pas vous envoyer ici », ajoute le communicant.

Faïza est donc mis en quarantaine, elle ne peut donc couvrir des événements liés au gouvernement central. A moins qu’elle accepte de se soumettre au gouvernement actuel.

Powered by Comores infos