You are here: Home » Actualités » La Meck Moroni a octroyé 13 bourses à des bacheliers

La Meck Moroni a octroyé 13 bourses à des bacheliers

Pour sa 4e édition, le programme Twamaya Ya Maudu a octroyé 13 bourses à des bacheliers sur les 70 demandes. Trois bacheliers vont partir à l’extérieur et les dix autres vont poursuivre leurs études supérieures à l’Université des Comores.

Twamaya Ya Maudu est un programme d’octroie de bourse dédié aux élèves méritants. L’objectif est de promouvoir la solidarité entre les membres de la MECK Moroni et récompenser les efforts de leurs enfants. Vendredi dernier, La Meck Moroni a clôturé sa 4e édition depuis son lancement en 2015 par l’octroie de 13 bourses sur les 70 demandes qui ont été déposées. Un motif de satisfaction pour la directrice exécutive de cette institution financière.

« Nous avons mis en place, avec le jury, un processus de sélection basé sur une double exigence à savoir l’équité et l’excellence académique. C’est par ses critères que les candidats étaient sélectionnés, a expliqué Laila Said Hassane, la directrice exécutive de la Meck Moroni lors de la cérémonie de remise des bourses.

Le parcours académique des enfants, la cohérence du projet d’étude qu’ils envisagent de faire et l’environnement socio-économique des familles ont joué un grand rôle. Sur les 13 boursiers, 3 vont partir à l’étranger avec une allocation annuelle de 150 000 FC par mois. Les dix autres enfants vont, eux, effectuer leurs études à l’Université des Comores et recevront une allocation de 50 000 FC par mois pour une durée de 1 à 3 ans en fonction du diplôme qu’ils auront décidé d’obtenir.

« Contrairement aux autres éditions, cette année, nous sommes confrontés à une conjoncture économique un peu compliquée mais on a fait le maximum pour aider nos enfants », poursuit-elle. Lors de son discours, la directrice de la Meck Moroni a annoncé que des voix s’élevaient pour contester la légitimité de la Meck Moroni à porter ce type d’initiative et même à contester la pertinence du programme. Et elle n’est pas restée indifférente face à une telle situation. « Je tiens à leur dire que la Meck Moroni et l’Union des Meck veulent être les champions de la finance solidaire. D’où cette initiative », lance-t-elle. Le président du Conseil d’Administration appelle les Comoriens à adhérer à la Meck Moroni et pouvoir augmenter par la suite le nombre de boursiers chaque année.

Mohamed Youssouf

Powered by Comores infos