You are here: Home » Actualités » La menace terroriste d’Azali Assoumani et Ahmed Sambi

La menace terroriste d’Azali Assoumani et Ahmed Sambi

La menace terroriste d’Azali Assoumani et Ahmed Sambi

Sur Mayotte, la menace terroriste des deux types se précise

Par ARM

   Élucubrations pathétiques dictées par la haine envers Azali Assoumani et son lascar Ahmed Sambi? Que nenni! Qu’on s’en rende compte. Le mardi 24 mai 2016, dans un article intitulé «Tutelle de l’Iran à Moroni, talibanisation à Mayotte» et sous-titré «Azali Assoumani et Ahmed Sambi: vers le péril chiite», nous faisions état des choses qui suivent: «[…] Azali Assoumani et Ahmed Sambi ont juré de rendre Mayotte ingouvernable, entalibanisant” l’île pour y chasser la France par le radicalisme. Oui, dans la stratégie d’implantation de l’Iran et du Chiisme dans l’océan Indien, Azali Assoumani et Ahmed Sambi ont fait de Mayotte leur plaque tournante. Ils veulent y implanter le radicalisme […]». Eh bien, moins d’une semaine après, dans un climat toujours marqué par la chasse de Mayotte des Comoriens, même quand ils sont en situation régulière, au moment même où les fraudeurs Azali Assoumani et Ahmed Sambi sont frauduleusement proclamés «vainqueurs» de l’élection présidentielle, leur menace terroriste sur Mayotte sur précise.

   Ne perdons pas de vue un fait précis: d’Anjouan où les deux hommes disposent d’un stock d’armes à feu très impressionnant, sont justement parties des armes vers Mayotte, et celles-ci ont été saisies à Poroani, sur cette dernière île. Ceux qui avaient cru que la parenthèse terroriste était fermée sur l’île de Mayotte se trompent lourdement sur cette affaire aux 1.000 ramifications internationales. En effet, ce lundi 30 mai 2016, dans un article dangereusement et horriblement intitulé «Menace terroriste directe contre Mayotte», Samuel Boscher écrit sur le magazine France Mayotte Matin: «Une vidéo a été publiée sur les réseaux sociaux ce week-end et sur le site du front départemental mahorais, qui la dénonce. Elle est prise très au sérieux par les autorités, qui travaillent dessus. Il s’agirait d’un ressortissant comorien basé en Égypte, venu dans ce pays par la filière yéménite. L’individu menace ouvertement la France, les Musulmans de Mayotte de représailles et d’attentats. Le front départemental, très vigilant et inquiet, lance alors le message suivant: “Chers camarades, cette vidéo doit être partagée au maximum. Cet individu vient de promettre devant Dieu de venir commettre des attentats sanglants sur le territoire de Mayotte”.

   Et le front de traduire la vidéo: “Au nom de Dieu, je le jure au nom de Dieu, on vous promet devant Dieu le Tout-Puissant que nous allons conquérir Mayotte par le djihad. Nous allons faire couler le sang de la population de Mayotte. Parce que vous vous êtes détournés de la religion et de Dieu. Vous n’êtes pas de vrais Musulmans, sinon vous n’aurez pas accepté d’accueillir les Blancs chez vous. Retournez dans l’Islam. Je le jure devant Dieu, nous partirons d’Égypte pour venir perpétrer des attentats sur Mayotte. Votre sang coulera à flots”. L’homme à l’image est très agressif, et comme dit plus haut, les services français prennent très au sérieux le message qui a été transmis au site de signalement français du gouvernement pour traitement. La menace est-elle à prendre au sérieux? En tout cas, elle existe. À suivre…».

   Il est nécessaire de préciser qu’en politique, géopolitique et géostratégie, la notion de «coïncidence» n’existe pas, et tous ceux qui ont eu la faiblesse de croire le contraire sont partis prématurément au cimetière, les pieds devant. Le danger terroriste et les troubles les plus graves contre les Comoriens à Mayotte, bien plus qu’en 1974-1975, sont liés à l’arrivée conjointe au pouvoir d’Ahmed Sambi et Azali Assoumani. Le monde entier connaît la relation qu’il y a entre les deux hommes et telle puissance régionale qui leur a donné des moyens illimités pour le scrutin présidentiel qui vient de finir dans la confusion et dans la honte. L’obsession d’Ahmed Sambi pour être le porte-bateaux du Chiisme dans l’océan Indien occidental et en Afrique de l’Est le conduit fatalement à tous les excès, et actuellement, il tient Azali Assoumani par là où ça fait très mal. Attendons et nous verrons où ce duo de la haine va conduire l’archipel des Comores. Attendons et nous verrons… En tout cas, c’est la première fois qu’un Comorien menace ouvertement un pays d’attentats. Et comme des Comoriens sont impliqués dans le terrorisme international depuis les années 1990, il serait prudent de ne pas prendre ce genre d’affaires à la légère.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Lundi 30 mai 2016.

Powered by Comores infos