You are here: Home » Actualité » La mobilisation contre le tyran commence à payer

La mobilisation contre le tyran commence à payer

La mobilisation contre le tyran commence à payer

Partout ailleurs, on sait ce qui se passe aux Comores

Par ARM

     Dans sa belle chanson «Dunia» («Le monde»), le regretté «Docteur» Remmy Ongala de Tanzanie donnait, comme à son agréable habitude, une leçon de vie: chaque malfaiteur devra payer pour le mal qu’il inflige aux autres, et aucun malfaiteur n’y échappe. Cela étant, ceux qui, aujourd’hui, persécutent les Comoriens devront s’attendre à en payer le prix fort dans les jours à venir. Ils paieront.

Cela étant, les Comoriens qui se mobilisent dans le monde en faveur de leur pays doivent savoir que leur combat est à la fois utile, légitime et payant. Grâce à eux, le monde sait de plus en plus ce qui se passe aux Comores. Le mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger», est dans une nudité totale.

Déjà en 2013, alors que le Gouverneur Mohamed Ali Saïd mettait Mohéli à feu et à sang, votre site préféré ne ratait jamais une occasion pour dénoncer ses agissements mafieux. Il avait été contacté par ceux qui, dans les Pyrénées-Orientales, en France, s’interrogeaient sur l’arrivée du satrape de Bonovo sur leurs terres, sous couvert de la remise de l’Étoile de Mohéli à certaines personnalités. Votre site préféré avait alors multiplié la dénonciation des dérives dictatoriales du tyran insulaire et avait obtenu gain de cause: un journal des Pyrénées-Orientales avait qualifié Mohamed Ali Saïd de «dictateur africain peu fréquentable», et sa remise des médailles dans la région avait annulée.

     Aujourd’hui, en France, les patriotes comoriens se mobilisent de plus en plus, même si les sites et blogs corrompus font tout pour faire accréditer la thèse contraire. La presse française, comme on peut le constater à la lumière de ce numéro de La Provence, grand journal régional de Marseille, explique les enjeux de la mobilisation des Comoriens en France, les dangers que courent les familles aux Comores des manifestants en France, la non-élection de 2019, les dérives dictatoriales, etc. C’est le but poursuivi par les manifestants.

Maintenant, le monde entier sait tout de la dictature de Mitsoudjé, et l’effort entrepris par les patriotes vivant en France doit être soutenu par tous les Comoriens aimant leur pays.

Le combat est à armes inégales, mais depuis David et Goliath, dans l’Antiquité, on sait que celui qui détient la force physique n’est pas forcément celui qui remporte la victoire finale.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mercredi 15 mai 2019.

Powered by Comores infos