You are here: Home » Actualités » La piraterie frappe de plein fouet les comoriens en Libye

La piraterie frappe de plein fouet les comoriens en Libye

 La piraterie frappe de plein fouet les comoriens en  Libye
Des pirates qui sévissent dans la Province de Zaouia en Libye ont kidnappé le 12 mars à 22h11 plusieurs réfugiés, environ 300 personnes dans un camp de réfugiés de cette localité à 60 km de la frontière Tunisienne. Ces réfugiés candidats au départ vers l’Europe étaient parqués dans ce camp par des passeurs, en attente de leur dernier voyage. Pendant ce rafle, un groupe de réfugiés dont
7 Comoriens ont pu échapper des mains de leurs ravisseurs et jusqu’à maintenant ils sont portés disparus dans la jungle. Espérons qu’ils seront trouvés vivants.

S’agissant de ces comoriens encore en otage, un seul chanceux  originaire de Chezani est libéré dès le 13 mars dernier, moyennant une rançon de 3350 euros. Et depuis sa libération, celui-ci n’ose mettre son nez dehors par crainte d’etre kidnappé de nouveau par d’autres pirates rivaux qui pillent dans la région de Zaouia.
Un autre groupe de migrants a été arraisonné par les pirates sur les côtes libyennes et à bord de cette embarcation il avait 120 candidats à l’immigration et parmi eux,  2 Comoriens. Les Pirates ont amarré l’embarcation dans le port de Souarah ‘chef-lieu cette province ». Après plusieurs jours en fermé, encore un groupe de dizaine d’otages s’évadait de leurs cachots, et selon notre source, la grande majorité de ce groupe est rentré au camp de Sabratah.  Face à ces évènements dramatiques, un père de famille d’origine comorienne pleure son fils depuis 6 jours.

Alors, à tous les candidats au départ vers l’Europe, sachez que la piraterie vient  de s’ajouter au supplice de la traversée de la méditerranée, ce qui mainmise les chances de poser les pieds sur le sol européen. Dans ces zones de non droit, les filles sont particulièrement victimes de viol et d’autres sévices.
Mbadakome
 

Powered by Comores infos