You are here: Home » ACCUEIL » La société ASC pourrait quitter le port d’Anjouan

La société ASC pourrait quitter le port d’Anjouan

Depuis le lundi, la tension est montée d’un cran entre ASC (Anjouan Stevedoring Company), la société qui assure la manutention au port de Mutsamudu, et le directeur insulaire de l’AGID (Administration Générale des Impôts et Domaines),
Djaffar Salim Allaoui. Ce dernier a mis sous scellés les bureaux et entrepôts de la société, freinant ainsi ses activités. Par conséquent,
deux navires porte-conteneurs, déjà sur place, ne peuvent pas être déchargés depuis.

Dans un point de presse tenu lundi par Djaffar Salim, ce dernier a traité ASC de “société corrompue qui ne veut pas s’acquitter de ses redevances”.
Au vu de l’actuelle crise, ASC pourrait plier bagages et quitter définitivement le port de Mutsamudu, si l’on en croit certaines sources.

Il semble en effet que DAL Deutsche Afrika-Linien, la société mère d’ASC (dont le siège est en Allemagne) envisagerait toutes les options, même celle de jetter l’éponge, après 18 ans de service à Mutsamudu. Selon toujours nos sources, Djaanfar Salim Allaoui aurait demandé à discuter avec le patron de DAL en personne; une exigence qui a peu de chance d’aboutir.

Aux dernières nouvelles, l’on apprend que ce mercredi, ASC a porté plainte contre l’AGID, et que les deux parties devaient être entendues par un juge au tribunal de Mutsamudu. Car, faut-il le rappeler encore, ASC ne reconnaît pas ces arriérés fiscaux.

Les Nouvelles d’Anjouan poursuivra son enquête sur ce dossier, qui risque de mettre en péril plus de 350 emplois directs. Et déjà l’on peut se demander si tout ce remue- ménage n’est pas un prétexte pour le gouvernement de ne pas renouveler le contrat de bail de cette société, qui est arrivé à terme depuis le 31 décembre dernier.

LNA

Powered by WPeMatico