You are here: Home » Actualités » La trahison en politique épargnera-t-elle le couple Azali-Sambi?

La trahison en politique épargnera-t-elle le couple Azali-Sambi?

La trahison en politique épargnera-t-elle le couple Azali-Sambi?

Par Mme Imani Mmadi

  «Prévenir la trahison, débusquer les faux amis, le jaloux parent, le traître avant qu’il inocule son venin est une opération aussi complexe que de nettoyer l’anus d’une hyène», disait Ahmadou Kourouma. La trahison se définit comme un manquement à la parole donnée, à un engagement ou à un devoir de solidarité. Il s’agit précisément de tromper la confiance d’une personne, d’un groupe. Contrairement, à la trahison, la politique se définit comme l’art d’administrer les affaires de la cité. Mais, on se demande si l’on peut faire la politique sans trahir ses convictions, ses idéaux, ses promesses, son propre camp, ses alliées ou ses propres amis? Dans toutes les sociétés, la trahison émane toujours des traîtres, qui sont considérés comme des personnes maléfiques et qui sont perçues comme des diables. C’est le cas du Président Ikililou Dhoinine, qui a écarté celui qui l’a mis en orbite (Ahmed Sambi).

  Si aujourd’hui, le couple Azali-Sambi se trouve dans l’euphorie à court terme, l’un de deux deviendra le «traître» de l’autre. Par conséquent, cette relation à terme brisera l’ordre moral, social et pervertira les solidarités, les alliances et les confiances des uns et des autres. Cette trahison est tout d’abord, le fruit de l’envie, de la soif du pouvoir. Il s’agit d’une volonté d’écarter tous les artisans qui ont participé à une victoire d’un homme ou d’une femme. Certes, la trahison est le résultat de la réalité du pouvoir, mais elle cause un danger grave pour un pays dans sa cohésion et dans sa tranquillité. Donc, la rupture entre Azali Assoumani et Ahmed Sambi ne tardera pas longtemps. Il n’y a pas d’amis en politique.

  D’abord, les promesses des candidats sont irréalistes, mais il faut dire ce que la masse veut les entendre pour mieux les convaincre facilement. Et, ces promesses non tenues feront des déçus. Par ailleurs, très vite vont devenir les ennemis de celui qui les a mentis. Ensuite, il y a les alliés qui prétendent aux hautes fonctions de l’État et finalement qui ne les auront jamais. Très vite, deviendront des farouches opposants.

  En effet, en politique les disputes, les trahisons entre amis peuvent accoucher du jour au lendemain des ennemis. C’est le cas connu de d’Ahmed Sambi et Ikililou Dhoinine. Ou encore, la relation future entre Azali Assoumani et Ahmed Sambi. Le pouvoir politique fut une immense cimetière des amis d’enfance ou des alliés. Et beaucoup d’exemples le démontrent explicitement: C’est le cas de Patrice Lumumba et Mobutu Sese Seko, Sékou Touré et Diallo Telli, Thomas Sankara et Blaise Compaoré, Saïd-Ali Kemal et Saïd Mohamed Djohar, et bientôt Ahmed Sambi et Azali Assoumani. Comme disait Nicolas Machiavel, il y a si loin la différence entre ce que l’on dit et ce que l’on devrait dire. Un Président ne peut honorer ses promesses, ni respecter ses pactes. Il ne peut aussi tenir compte de ses amis, ou ses alliés qui pourraient lui porter préjudice.

  Comme, il savait qu’il allait se débarrasser de son programme présidentiel, il écarte d’abord, ses proches alliés politiques qui se croient honnêtes. C’est dans ce contexte, que Jovette disait que «l’amitié, la confiance, la sympathie ne peuvent naître entre ceux qui ne se comprennent point». D’où, la rupture probable entre «l’homme de foi» et le soldat de fortune. En France, entre François Fillon et Nicolas Sarkozy, ce fut d’accord en 2007 pour un programme commun. Hélas! La réalité du pouvoir les a séparés. Ce mécanisme se déroulera de la même manière pour Ahmed Sambi et Azali Assoumani, car ce n’est pas la question d’un homme ou d’une femme, mais c’est le pouvoir réel. D’ailleurs, la relation entre Azali Assoumani et Ahmed Sambi n’est autre qu’une relation de circonstance.

  En définitive, la trahison touche les relations humaines dans toutes les sphères possibles et inimaginables. Donc, on se demande quand Azali Assoumani rentrera en conflit avec son messie Ahmed Sambi.

Par Mme Imani Mmadi

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Jeudi 26 mai 2016.

Powered by Comores infos