You are here: Home » Actualités » L’ambassadeur Américain à la rencontre de la société civile

L’ambassadeur Américain à la rencontre de la société civile

Dans une rencontre avec la société civile comorienne, l’ambassadeur des Etats Unis aux Comores a abordé la virulente question de la violence faite aux femmes et aux enfants.

image

L’ambassadeur des Etats-Unis à Moroni a reçu la société civile dans la matinée d’hier mardi. Dans leurs entretiens, le diplomate américain a fait part de ses inquiétudes de la violence faite aux femmes et aux enfants ainsi que la privation de la liberté d’expression dans certains milieux.
« Des femmes ne portent pas plainte si elles sont agressées mais il y a aussi l’intimidation des forces de l’ordre dans certains évènements », a fait savoir Robert Yamate, exhortant la société civile comorienne à réagir face aux pressions sociales.

Rahamatou Goulam, la présidente de Hifadhu, une ONG comorienne qui travaille dans le domaine de la protection de la femme et de l’enfant a, à son tour, confirmé les propos de l’ambassadeur sur le refus de porter plainte en cas de violence.
« Chez nous, la violence faite aux femmes et aux enfants restent un tabou. On peut compter sur le bout des doigts d’une main, le nombre de personnes qui osent porter plainte en cas de violence », a-t-elle dit. « Il est temps que les Comoriens changent de mentalité par oser porter plainte si elles sont agressés », a poursuivi la présidente de Hifadhu.

Quant au président de la Fédération comorienne des consommateurs (FCC), Mohamed Said Abdallah Mchangama, il a parlé d’une certaine fragilité des enfants de 13 à 15 ans.
« On vit dans une famille pauvre et on doit faire ses études. Parfois on est obligé de vendre son corps et pouvoir payer ses frais d’études ou bien se payer autre chose. Une sorte de prostitution voilée », a expliqué M. Mchangama.

A part ce système « d’exploitation », le président de la FCC a dénoncé l’arbitraire qui prend de plus en plus de place dans la société comorienne.

Mohamed Youssouf/ LGDC

Powered by Comores infos