You are here: Home » Actualités » L’Ambassadeur de la Chine reçu Beit Salam

L’Ambassadeur de la Chine reçu Beit Salam

L’Ambassadeur de la République Populaire de Chine auprès de l’Union des Comores SEM WANG LEYOU a été reçu par le Président de la république à Beit Salam ce jeudi matin. Le diplomate chinois est venu informer le Chef de l’Etat de la fin du dernier projet de l’année 2016 aux Comores. Il s’agit de la couverture de la télévision numérique à Mohéli. Un projet qui place les Comores parmi les premiers pays africains à avoir la TNT. L’Ambassadeur a aussi informé le Président que l’objectif est de faire en sorte que tout le pays soit couvert par la TNT dans un bref avenir. L’Ambassadeur a aussi fait part au Président de la mission technique chinoise qui était à Anjouan pour une expertise sur les besoins immédiats qui permettraient l’ouverture de l’hôpital de Bambao Mtsanga. Puis l’Ambassadeur de Chine a informé le Président qu’un lot d’une trentaine d’ordinateurs a été donné au ministère de l’intérieur pour les commissariats de la police nationale et d’un dernier lot de matériel militaire pour l’Armée nationale de Développement. Et enfin le Diplomate chinois s’est dit heureux de constater que le Président affiche une ferme volonté de changement du pays. Les initiatives amorcées constituent selon le diplomate chinois des signaux forts pour un meilleur devenir des Comores. Il a ainsi félicité le Président pour cet important investissement dans les groupes électrogènes de la Mamwé pour sortir enfin les Comores de l’obscurité.


Le Président de la République a remercié l’Ambassadeur pour le rôle de la Chine aux Comores depuis l’indépendance. La Chine est un pays frère des Comores. Mais Azali se considère comme un ami, frère personnel de la Chine a dit le Président de la République. L’attention des dirigeants Chinois à son égard depuis bien longtemps, le touche  au plus haut point, a dit le Chef de l’Etat. La Chine c’est notre premier partenaire, un véritable pays frère. Elle nous aide sans nous compliquer la vie et sans ces lourdeurs administratives de certains partenaires. Elle ne s’ingère pas dans les affaires intérieures des Comores comme d’autres. Elle nous aide à trouver des solutions, contrairement à ceux qui prétendent nous aider, mais qui nous compliquent la vie. Le Président a dit attacher une importance particulière à l’ouverture de l’hôpital de Bambao Mtsanga. Cela va très certainement avoir un impact positif à plus d’un titre. D’abord en faisant de cette institution un hôpital de référence, on limitera les couteuses évacuations sanitaires des Comoriens. Cela permettra aussi de limiter la traversée pour Mayotte qui souvent se fait pour des raisons sanitaires. Cela limitera considérablement ces drames que nous voyons tous les jours sur ce bras de mer devenu le plus grand cimetière marin du monde. Et c’est un hôpital qui renfoncera l’unité nationale par un mouvement nécessaire de population des îles sœurs vers Anjouan pour des soins, au lieu d’aller dans les pays de la zone. Le Président demande alors au diplomate chinois que les Comores et la Chine mutualisent leurs efforts pour que cet hôpital puisse enfin être opérationnel dans les plus brefs délais. Le Chef de l’Etat a conclu en disant que ce qui fait la différence avec la Chine c’est que son appui est visible. On voit  la Télévision Nationale, le Palais du Peuple, les commissariats de l’ile, le palais omnisport bientôt, etc…

Beit Salam

Powered by Comores infos