You are here: Home » Actualités » L’Ambassadrice de France à Moroni, Mme Bassa-Mazzoni a annoncé qu’il sera très prochainement reçu, à Paris, où il co-présidera avec son homologue français Jean-Yves Le Drian,

L’Ambassadrice de France à Moroni, Mme Bassa-Mazzoni a annoncé qu’il sera très prochainement reçu, à Paris, où il co-présidera avec son homologue français Jean-Yves Le Drian,

L’Ambassadrice de France à Moroni, Madame Bassa-Mazzoni a chaleureusement félicité le nouveau Chef de la Diplomatie comorienne Dhoihir Dhoulkamal.

C’est sur un ton jovial et quasi amical que la représentante de la France aux Comores a souhaité la bienvenue au Ministre des Affaires Étrangères.

Elle a annoncé qu’il sera très prochainement reçu, à Paris, où il co-présidera avec son homologue français Jean-Yves Le Drian, le comité de haut niveau, qui fait suite aux accords de juillet 2019 entre Paris et Moroni.

« Normalement, courant novembre, on devrait pouvoir vous accueillir à Paris pour que vous puissiez conduire la délégation comorienne » a-t-elle indiqué.

Loin de la polémique qui entoure sa nomination et les accusations de fraudes aux prestations sociales à La Réunion, L’Ambassadrice ne cachait pas sa joie de pouvoir travailler avec Dhoulkamal, qu’elle a qualifié de débutant:

« Monsieur le Ministre, nous sommes très heureux de vous accueillir et l’on vous souhaite bonne chance. Comptez sur nous, pour vous accompagner et vous faciliter votre vie de débutant dans la diplomatie. »

Sûrement touché dans son ego par le qualificatif « débutant » Dhoulkamal a rétorqué qu’il avait quand même déjà fait de la diplomatie parlementaire.

Ces propos confirment ce que je vous annonçais il y a quelques jours. La France est ravie d’avoir à négocier avec un bleu, un néophyte, un francophile Tout acquis à sa cause, un adepte de la FranceAfrique, qui plus est, traînerait des casseroles judiciaires, ce qui signifie qu’il est pieds et poings liés, et à sa merci.

Du point de vue français c’est d’une logique imparable. L’équipe adverse a fait rentrer un mauvais joueur sur le terrain. La France se réjouit de ce choix. Quelle équipe est assez stupide pour exiger que son adversaire, remplace un piètre joueur par un meilleur capable de marquer? C’est dans l’intérêt de la France de ne pas d’avoir en face d’elle de robustes et intransigeants négociateurs comoriens. Eyatswa nde komori.

Le « diplomate débutant » et « mercenaire politique » Dhoulkamal a été placé là pour remplir une mission impopulaire. Les mois qui viennent vous permettront d’en découvrir la teneur.

Mohamed Moussa Al Comorya.

Powered by WPeMatico