You are here: Home » Actualité » L’Archevêque Saïd Larifou vend les Comores au Mali

L’Archevêque Saïd Larifou vend les Comores au Mali

L’Archevêque Saïd Larifou vend les Comores au Mali

Son nom et sa photo sur un journal malien: du pipi de pou

Par ARM

       Les Comoriens gentils méprisent profondément Saïd Larifou dit L’Art-Fou, ministre «des tas» du gouvernement inexistant en exil. Les Comoriens méchants détestent mortellement Saïd Larifou. Les optimistes voient en lui un cas définitivement perdu. Les pessimistes voient en lui la malédiction. En d’autres termes, les seuls sentiments que suscite Saïd Larifou sont la haine, le rejet et l’incitation du peuple à se boucher le nez et à changer de trottoirs à sa vue.

De longue date, Saïd Larifou énerve les Comoriens. Cet énervement s’est accentué depuis que ces derniers ont découvert avec effroi et colère qu’il est «un Comorien électoral»: il n’est devenu Comorien qu’en 2015 (il ne l’a jamais été auparavant), dans la perspective de l’élection présidentielle truquée de 2016. Or, au lieu d’adopter un profil bas, il fonce dans la bêtise. Les Comoriens sont dégoûtés en lisant le communiqué bidon à travers lequel il associe le peuple comorien aux salades de son «gouvernement» et de ses autorités farfelues quand ils «expriment leur solidarité et leur soutien fraternel au peuple et au Président de la Transition du Mali, Son Excellence le Colonel Assini Goita, chef de l’État du Mali», un putschiste.

Il est qui pour parler au nom du peuple comorien? Qui? Il est qui? Sa mendicité est criminelle. Saïd Larifou est un criminel qui commet ses crimes contre les Comoriens. Ceci est d’autant plus vrai que le peuple se pose la question suivante: pourquoi Saïd Larifou, Témoin de Jéhovah notoire, ignorant certaines règles de sa religion, émanation du Christianisme, est nommé Archevêque de Ségou, au Mali, et ne remarque pas qu’on ne peut pas prétendre lutter pour la démocratie aux Comores et soutenir le putschisme et la dictature au Mali?

Même les enfants dans les crèches savent qu’il est dans la gesticulation dramatique au Mali par pure mendicité. Il veut que les putschistes volent l’argent du peuple malien et le lui offrent. Ce n’est pas bien. Il vend les Comores au Mali pour ses propres intérêts: de l’argent pour les hôtels et ses billets d’avion. Il n’a pas le droit d’entraîner les Comores et leur peuple dans cette contradiction, dans ce mensonge et dans cette mendicité honteuse.

Et voilà que le même Saïd Larifou va faire des déclarations de mendicité au Mali. Un journal malien qui fait du remplissage en parle. Agissant comme un gamin qui n’a jamais vu son nom sur la page d’un journal, Saïd Larifou a cru intéressant d’envoyer le lien du PDF de ce journal à la Planète entière. Eh bien, c’est sale et infantile. Cet acte inutile prouve qu’il est un vantard de bas étage. Cet article ne mérite pas autant de publicité. Il est très quelconque, inodore, incolore, inutile et sans saveur. Ce qu’il a fait en diffusant cet article est très bête, et donne raison aux Comoriens d’accentuer leur haine, détestation et mépris à son égard.

En plus, ce Monsieur prétend que l’Algérie et le Frente Popular de Liberation de Saguia El Hamra (Front POLISARIO) s’apprêtent à reconnaître son prétendu «gouvernement de transition». Cette reconnaissance aura du mal à être effective. Mais, si jamais, l’Algérie et le POLISARIO reconnaissent le fantoche «gouvernement de transition» dirigé par l’oncle Moustoifa Saïd Cheikh, il y aura deux surprises de taille. Tous les Comoriens savent que le but de Saïd Larifou est de casser l’opposition au profit de son maître, le dictateur Assoumani Azali Boinaheri, mais s’il réussit sa mascarade auprès de l’Algérie et du POLISARIO, il pourra célébrer publiquement sa joie parce qu’il se passera des choses pour le moins inattendues. Qu’il le sache dès à présent, et les vaches seront mieux gardées.

Trop, c’est trop. Saïd Larifou énerve. Il faut arrêter sa folie tout de suite.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mercredi 16 juin 2021.

Powered by WPeMatico