You are here: Home » Actualité » Le cercueil d’Assoumani Azali a été enterré à Mbéni

Le cercueil d’Assoumani Azali a été enterré à Mbéni

Le cercueil d’Assoumani Azali a été enterré à Mbéni

Le tyran fou ne survivra pas à son enterrement symbolique

Par ARM

     Aux Comores, la journée du vendredi 14 juin 2019 avait été consacrée aux manifestations de colère contre le mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». Mbéni avait été l’épicentre de la contestation: non seulement, le cercueil du dictateur fou de Mitsoudjé avait été soulevé, mais en plus, il a été carrément enterré. En d’autres termes, le «concubinocrate» Assoumani Azali Boinaheri est enterré symboliquement. Déjà, la personne dont on a soulevé le cercueil plonge dans les malheurs, et à plus forte raison quand ledit cercueil est enterré. C’est la première fois dans l’Histoire des Comores que le cercueil symbolique d’un vivant est enterré. Ce geste patriotique – que nous saluons, encourageons et félicitons – est le signal de haine, détestation et rejet le plus puissant envoyé au garçon maudit de Mitsoudjé. Nous répétons: même si le «ventriote» Assoumani Azali Boinaheri continue à jeter des millions de francs comoriens sur ses marabouts et sorciers, le 31 décembre 2019, il ne sera pas à Bête-Salam. Le moment venu, je ressortirai cet article. Il ne sera même pas vivant. Son entourage le tuera avant cette date. C’est son entourage qui va le tuer. Son tueur est parmi les siens…

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Samedi 15 juin 2019.

Powered by Comores infos