You are here: Home » Actualités » Le Courrier présidentiel/: Forte ression pèse sur le personnel de l'Assemblée

Le Courrier présidentiel/: Forte ression pèse sur le personnel de l'Assemblée

Le Courrier présidentiel/: Forte ression pèse sur le personnel de l'Assemblée  
Aujourd’hui à 3h14 PM

 

Le Président de l’Assemblée nationale Monsieur Abdou Oussein a réuni le personnel de cette Institution pour lui recommander de voter Mohamed Ali Soilih alias Mamadou dans le cadre des élections présidentielles.
A cette occasion, il a fait savoir à l’assistance qu’il ne le porte pas dans son cœur et est loin d’être sa tasse de thé, mais c’est pour le Vice-président Nourdine Bourhane dont il est redevable, qu’il se trouve dans l’obligation de soutenir cette candidature.
Il n’a pas hésité à lancer des piques à l’endroit de Mamadou qui n’a même pas eu l’élégance de l’appeler et l’informer de sa candidature.
Le personnel de l’Assemblée est médusé d’apprendre par la voix du Président de Abdou Oussein que Mamadou est immensément riche et dispose de beaucoup de maisons en France.
MOUIGNI s’enfonce jour après jour:
Coté Mouigni Baraka, le Tibetin, égal à lui-même, continue de s’emmêler les pinceaux.
En effet ; après avoir officiellement choisi son Commissaire  Youssouf Mohamed Boina, pour porter les couleurs de la RDC pour l’élection du gouverneur de l’ile, au détriment de Djaé Ahamada, le patron du parti, l’on vient d’apprendre qu’entre Mouigni Baraka et le candidat Youssof Mohamed Boina le torchon brûle.
Pour cause,  d’abord le candidat officiel du RDC Youssouf Mohamed Boina s’est vu obligé de payer sa caution par fonds propres.
Ensuite, Mouigni Baraka lui avait promis un visa et un billet d’avion pour l’accompagner à Paris mais lui a finalement fait faux bond.
Les dernières nouvelles font état d’un désistement du soutien du gouverneur  à Youssouf Mohamed Boina au profit du Secrétaire général et ami Djaé Ahamada, pourtant battu lors des primaires par ce premier pour représenter l’alliance RDC-Nour à l’élection du gouverneur de Ngazidja.
En réalité gourmand qu’il est, Mouigni Baraka veut le beurre et l’argent du beurre, puisque d’un côté il veut bénéficier de l’électorat de Mkazi dont est originaire Youssouf Mohamde Boina, en même temps il ne veut pas se séparer d’un allié de longue date et de surcroit patron du parti, qu’est Djaé Ahamada.
La ville de Mkazi ayant compris le manège et tous ces micmacs de Mouigni  a décidé de voter pour son enfant mais pas pour le tibétain de Ntsoudjini qu’il qualifie de grand manipulateur.
 

Mbadakomé

Powered by Comores infos