You are here: Home » Actualité » Le deuxième cercueil d’Assoumani Azali est soulevé

Le deuxième cercueil d’Assoumani Azali est soulevé

Le deuxième cercueil d’Assoumani Azali est soulevé

Les Comoriens de France toujours contre le dictateur

Par ARM

       Le zélé insulteur officiel et hargneux aboyeur public Houmed Msaïdié Mdahoma est très content et fier de lui-même. Il est content et fier parce qu’il fait partie des criminels portés à Marseille dans un cercueil symbolique exprimant la malédiction populaire par des Comoriens aimant sincèrement leur pays. Il ne se soucie guère des conséquences du cercueil symbolique, qui a toujours eu raison de celui contre qui il est porté; ce qui l’intéresse, c’est que cela signifie qu’il est important et qu’il est suffisamment maudit pour son soutien à une dictature entrée dans sa phase crépusculaire. Donc, quand son maître verra cela, il va le récompenser d’un poste ministériel pour zèle et fanatisme en faveur de la «Ripoux-blique» de Mitsoudjé, à un moment où Ibrahim Ali Mzimba multiplie les délégations pour aller quémander pour lui à Bête-Salam le poste de ministre de l’Énergie. Bonne chance, et bon courage…

En tout état de cause, les Comoriens vivant en France viennent de soulever le deuxième cercueil symbolique contre les persécuteurs et tourmenteurs des leurs en ce moment. Par cet acte patriotique, ils envoient le plus éloquent des messages à la dictature: «Nonobstant la modicité de nos moyens, nous vous vaincrons parce que nous nous en remettons à Dieu». Dans la grande tradition comorienne, ce cercueil est le sommet de l’invincible malédiction populaire. Les Comoriens peuvent passer 20 ans sans le soulever. Mais, le jour où ils le font, cela a toujours une lourde signification et de lourdes conséquences. Sans faire dans la bigoterie et dans la superstition, force est de constater que personne n’a échappé à la malédiction du cercueil symbolique.

Ne croyez pas que cela ne touche pas le mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». Bien au contraire, il commence à en prendre peur et, après avoir traité les Comoriens vivant en France de «Sans domicile fixe» (SDF), maintenant, il veut caresser ceux-ci dans le sens du poil, tout en menant leur pays à l’abîme et en s’acharnant contre les leurs restés aux Comores. Personne n’est dupe. Un seul homme ne pourra jamais avoir raison de tout un peuple…

Avant lui, d’autres dictateurs incultes et bouchés avaient cru pouvoir imposer indéfiniment à «leurs» peuples leur dictature. On sait ce qui leur est arrivé…

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Jeudi 6 juin 2019.

Powered by Comores infos