You are here: Home » Tribune libre » Le Général Salimou et certains de ses poids lourds

Le Général Salimou et certains de ses poids lourds

Ils sont experts, cadres, enseignants, étudiants et artistes engagés. Ils viennent des quatre coins du pays. Ils ont tous derrière eux des parcours professionnels honorables et très intéressant du point de vue de l’éthique, de la charte de responsabilité et gouvernance du pays. Tous constituent ainsi les poids lourds de la candidature de général Salimou aux élections présidentielles de 2016.

Certains ont eu dans le passé des responsabilités au sein de l’appareil étatique ou au sein de grandes associations pour la diaspora. C’est le cas par exemple de Hadji MOUIGNI, ancien ayant travaillé aux côtés d’Ali SOILIHI. Tout au long du pouvoir de Mongozi, Hadji Mouigni s’est investi considérablement. Il a participé activement aux débats d’idées en faveur du triomphe de l’idéologie Soilihiste. Aujourd’hui, il est à la tête du comité restreint des sages soutenant le Général Salimou à Paris. 

C’est aussi le cas de Mohamed Chanfiou, autre poids lourd soutenant le général Salimou. Chanfiou est un expert humble, posé, brave et combatif. Vouloir parler de sa biographie reviendrait à écrire tout un livre de centaine de pages. S’il faut un mot pour résumer sa personnalité, je dirais « génie ». Chanfiou est un génie de la république. Il a mis son ingéniosité au service de l’Etat quand il était directeur général de l’imprimerie en 2000 et fut invité à la rédaction de la constitution de 2001. Les habitants de sa ville-M’béni peuvent aussi témoigner de son ingéniosité puisque Chanfiou a été initiateur de beaucoup de projets de développement de la ville.

Dans cette liste qui n’est pas encore complète, on retrouve A. Nabahane, natif de Mitsoudjé, anciens journalistes d’Alwatwan et ancien rédacteur en chef de la Gazette des Comores. Il a également servi dans le combat pour la démocratie, dans la promotion de la culture, de la littérature comorienne. Dans ce sens, Il fonda plusieurs associations, notamment, JCI –Comores et ainsi de suite. Pour Abdallah Mbaraka, enfant de Moroni et Mutsamudu, c’est un ancien militant et cadre de l’ancien parti du premier ministre Abbas Djoussouf. Vacciné par les campagnes politiques et de son militantisme pour l’unité nationale, il exerce comme aujourd’hui comme entrepreneur à Paris.

Aussi, il ya Monsieur Zainoudine Elbarwan, l’enfant de Moroni, un grand connu surtout en bien, pour sa sociabilité et son sens de servir sa communauté comorienne de France. Son parcours très dense.et très actif, l’ont fait à la fois précédemment, Président du Conseil d’Administration de la communauté Moronienne de France et Président de l’Association la Région de Bambao en France.

Quant à Chatoi Dahalani, l’homme de la communication du comité du général Salimou, est un homme très expérimenté dans la vie associative. Il fut parmi les citoyens comoriens ayant œuvré beaucoup pour les questions touchant la réussite scolaire des enfants de la diaspora comorienne. Homme averti, passionné de l’intérêt gnéral de son pays, il mouille chemise pour l’élection du gnéral salimou.

Le général a aussi le soutien de la jeunesse consciente des enjeux pour 2016. Il s’agit pour la plupart des jeunes étudiants des universités françaises, marocaines, sénégalaises, guinéennes et malgaches.
Bref, le peuple est derrière la candidature du « devoir national ». Celle qui portera l’espoir pour notre pays. Celle qui le sortira de sa situation économique et sociale difficile.

Point Hebdo, Les Jeunes avec le Général Salimou.

© « Copyright ©2011 AHAMED ZOUBEIRI Hakim. www.habarizacomores.com|(أخبار من جزر القمر) Tous droits réservés.

Powered by Comores infos