You are here: Home » flash Info » Le Gouvernorat de Ngazidja remet trois motos-pompes au Cosep

Le Gouvernorat de Ngazidja remet trois motos-pompes au Cosep

P1070020 

Une cérémonie de remise de trois motos-pompes pour l’extinction des incendies au Centre des opérations de secours et de la protection civile (Cosep) par le gouverneur de Ngazidja, a eu lieu samedi 3 octobre à Mrodjou, en présence du Procureur général, des commissaires, des élus, des notables et des militaires. Ces trois motos qui sont la part de Ngazidja, font partie d’un don d’équipements offert par la République populaire de Chine à notre pays à travers le ministère comorien de la Production.

Dans son mot de bienvenue, le notable Hamada Cheiha a tiré la sonnette d’alarme à propos des feux de brousse qui ont ravagé presque toutes les forêts dans l’île de Ngazidja, phénomène qui expliquerait, selon lui, la grande sécheresse qui sévit  et les faibles rendement agricoles constatés ces dernières années.

«Aucune région n’est épargnée par cette déforestation région n’est épargnée; malheureusement le bétail aussi a disparu», a déploré le grand notable.

Le gouverneur de Ngazidja, Mouigni Baraka Saïd Soilihi, a notamment insisté sur l’importance que revêt la protection de l’environnement en citant, par exemple, la délibération votée par le Conseil de Ngazidja pour l’interdiction de l’importation des sachets en plastique et les grosses scies qui causent des torts à l’environnement. Le premier magistrat de l’île a cité comme exemple l’incendie survenu récemment à Dzahadjou dans la région d’Itsandra, causé par des feux de brousse. Il a salué la rapidité de l’intervention du Cosep  qui a permis la maîtrise du sinistre.

«La question de l’environnement préoccupe l’humanité tout entière et a été abordé par le président Ikililou au cours de son dernier discours à l’Assemblée générale des Nations Unies », a rappelé le gouverneur Mouigni Baraka Saïd Soilihi qui a lancé un appel à tous les élus de prendre toute la mesure de la question de la sauvegarde de l’environnement dont dépend notre survie.

Le gouverneur de Ngazidja demande la recherche d’une solution pour le recrutement de quelques gardes forestiers en attendant la mise en place des polices municipales.

Le Directeur Général du Cosep, le colonel Issimaila Moegne Daho, a exprimé sa disponibilité à collaborer avec les mairies dans le but de décentraliser les actions de son centre. Il a proposé de former les policiers municipaux et des volontaires afin de pouvoir agir à tout moment en attendant l’arrivée des équipes du Cosep. Il a indiqué que plus de 500 sapeurs -pompiers volontaires sont déjà formés par le Cosep.

Powered by Comores infos