You are here: Home » Uncategorized » Le Grand Vizir, bouc émissaire d’Azali Assoumani

Le Grand Vizir, bouc émissaire d’Azali Assoumani

Le Grand Vizir, bouc émissaire d’Azali Assoumani

À l’étranger, le dictateur dit ne pas contrôler son type

Par ARM

  Ne nous étonnons de rien, Mesdames et Messieurs. Oui, ne nous étonnons de rien. Les lugubres nouvelles sur la dérive dictatoriale qui s’est installée aux Comores ont bien fini par parvenir aux oreilles des chancelleries. Les dirigeants étrangers sont indignés quand ils ont appris qu’aux Comores, on emprisonnait les gens pour d’horribles raisons politiques et sans les avoir jugés et reconnus coupables des faits qui ne leur sont même pas reprochés selon les procédures en cours dans les pays normaux. Il a donc fallu interpeller le «ventriote» Azali Assoumani à l’étranger et lui demander des comptes. Et là, toute honte bue, il a eu la plus extraordinaire des réponses: «Je ne suis pas d’accord avec le ministre à l’origine de ces choses, mais je ne le contrôle guère. Il ne m’écoute pas». Quelle grandeur d’âme! Quelle bonté! Qu’est-ce qu’il est chou, le pauvre chéri! Les Comoriens sont tellement emportés par l’émotion qu’ils sont dans l’incapacité de retenir des larmes de joie et de bonheur.

Le «pouvoiriste» Azali Assoumani dit ne pas contrôler l’homme qu’il a lui-même nommé, qu’il peut renvoyer à tout moment et dont il couvre les agissements malheureux. Une bande de gens haineux met tout un pays en prison pour des raisons débiles, en suivant des procédures illégales et stupides, et le chef de la bande dit crânement qu’il n’aime pas ce qui se passe, mais qu’il n’y peut rien. Il ment de manière effrontée et inintelligente. Il aurait dû trouver mieux, mais préfère se cacher derrière la lâcheté et le mensonge. En adoptant une posture aussi malheureuse, il s’expose davantage au mépris des dirigeants des États étrangers. Mais, il ne perd rien pour attendre parce que, le jour où les grandes organisations de défense des droits humains dans le monde vont se mettre à le dénoncer sur la place publique mondiale, le régime politique illégal des Comores sera éclaboussé par un énorme scandale. Ça va arriver. Ayons juste la patience d’attendre.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Lundi 12 décembre 2015.

Powered by Comores infos