You are here: Home » Actualités » Le juge Aliamani Ali Abdallah suspendu de ses fonctions au tribunal de première instance de Moroni

Le juge Aliamani Ali Abdallah suspendu de ses fonctions au tribunal de première instance de Moroni

Dans un arrêté en date du 14 juin, le ministre de la Justice, Fahmi Said Ibrahim suspend Aliamani Ali Abdallah de ses fonctions de magistrat et juge au tribunal de première instance de Moroni. Dans une conférence de presse à Moroni, le patron de l’hôtel Retaj l’avait accusé d’avoir fait irruption dans son établissement et importuné l’un de ses clients. Pour le ministre, ces faits relatés dans la presse nationale sont graves et ‘‘pour la sérénité de l’institution, il était normal de le suspendre’’.

Avocat de profession, il dit respecter la présomption d’innocence. «Il est présumé innocent et je respecte cette présomption d’innocence. Mais, il était de mon droit, après des révélations aussi graves, de prendre cette décision. Ce n’est pas de gaieté de cœur que je l’ai fait, mais les accusations sont extrêmement graves. Le juge aura à se défendre naturellement et nous nous soumettrons à la décision qui sera rendue par le Conseil de la magistrature, qui sera saisi incessamment», a déclaré le ministre.

Abouhariat Said Abdallah /  Alwatwan

Powered by Comores infos