You are here: Home » Actualités » Le ministre a deux mères et va tomber du tomatier

Le ministre a deux mères et va tomber du tomatier

Le ministre a deux mères et va tomber du tomatier

Pour avoir la nationalité française, il se fait naître de 2 mères

Par ARM

     Par les temps qui courent, tout est devenu tournant aux Comores. Tournante, la présidence tourne. Tournante, l’insularité tourne, et on a vu comment l’Anjouanais Ahmed Sambi a tourné pour devenir Grand-Comorien, échappant de peu au sexe qui tourne. Tournant comme «la présidence entre les îles» (article 13 de la Constitution), le mariage «tourne entre les îles», et on a vu comment un candidat à la présidence comorienne de 2016 voulait d’un mariage qui «tourne entre les îles» pour orienter ses opérations politico-matrimoniales en se mariant sur l’île à laquelle échoit l’organisation de l’élection primaire lors de chaque scrutin présidentiel. Tournante, la nationalité a tourné, et on a vu comment le Comorien Ahmed Sambi est devenu Français, après avoir fait tourner son insularité en 2015-2016, dans l’attente de la faire retourner en 2021. Aujourd’hui, les politiciens comoriens innovent en créant «la maternité tournante». En d’autres termes, un ministre comorien très remuant, très bavard et qui se la pète ces derniers temps a «la maternité tournante»: il a changé de mère pour avoir la nationalité française. Oui, un ministre d’Azali Assoumani qui a oublié de balayer devant sa porte a présenté aux autorités françaises de faux documents administratifs, en se déclarant d’une mère qui n’est pas la sienne dans le seul but de devenir Français comme Jean Martin de Nogent-sur-Marne et Jacqueline Monnier de Sarcelles.

     Soyons justes! Qu’un futur ministre de la République comorienne fraude pour avoir la nationalité française n’est pas chose à étonner ceux qui savent que ce sport national se pratique à une large échelle. Mais, là, il s’agit tout de même d’un ministre de la République des Comores! Imaginez le titre sur Le Canard enchaîné: «Un ministre comorien se fait arrêter à l’aéroport de Roissy pour faux papiers». Ça va arriver. Oui, ça va arriver parce que, à partir du moment où on devient ministre, et qu’on devient bavard, bruyant et qu’on se la pète, on suscite la curiosité des chancelleries, qui se trouvent dans l’obligation d’enquêter. Tôt ou tard, l’enquête sur le ministre bavard, bruyant et qui se la pète va avoir lieu, et si jamais il commet la grave erreur de se rendre en France après l’enquête, c’est toute l’Union des Comores qui sera éclaboussée par le scandale. Ce scandale est devenu inévitable. Aujourd’hui, on attend le scandale qui éclatera quand l’un des trois «Vice-présidents» d’Azali Assoumani effectuera son premier voyage hors des Comores et quand il se mettra à voler les gens à l’étranger. Ça va arriver, Mesdames et Messieurs. Tout comme va éclater le grand scandale du ministre comorien qui sera arrêté à l’Aéroport de Roissy pour faux et usage de faux ayant conduit à l’octroi de la nationalité française dans des conditions fallacieuses, frauduleuses, crapuleuses et mafieuses.

     La question qui se pose alors est celle de savoir si les Comoriens sont prêts à apprendre que leur bruyant et remuant ministre qui se la pète est arrêté à sa descente d’avion à l’Aéroport de Roissy. Les Blancs sont des gens méthodiques et patients. Ils ne vont pas aller au bureau du ministre bruyant, remuant et qui se la pète. Non! Ils vont attendre. Ils vont attendre jusqu’au jour où ils sentiront qu’il serait temps de demander des comptes au voleur de papiers né de deux mamans différentes. C’est en ce moment-là qu’ils vont le faire tomber du tomatier. Oui, le cher ministre finira par tomber du tomatier, et toute la République sera éclaboussée par le scandale. Ça va arriver. C’est juste une question de jours. Les Blancs sont méthodiques et patients.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Vendredi 10 juin 2016.

Powered by Comores infos