You are here: Home » Actualités » Le ministre de la justice a ordonné au procureur de poursuivre la Gazette des Comores en Justice

Le ministre de la justice a ordonné au procureur de poursuivre la Gazette des Comores en Justice

L’actuel ministre de la justice, M. Mohamed Housseine Djamalilaïli, a une dent contre ceux qui refusent de se soumettre au régime actuel. L’homme réputé par ses sales besognes après avoir vi0lé plusieurs fillettes dont ses nièces et sa fille adoptive qu’il a d’ailleurs épousée, a organisé une conférence de presse avant-hier. Il s’est indigné contre les comportements de certains avocats et journaux. Il a expliqué avoir ordonné au procureur de la justice de poursuivre la Gazette des Comores pour outrage à magistrat. La cause, un article publié par ledit journal dont le tire est « VERDICT DU PROCÈS DE LA TENTATIVE DE COUP D’ETAT AUX COMORES. Le verdict de la honte. »

Il est évident que ce n’est pas le journal qui est visé, mais la journaliste Faïza Soulé Youssouf. C’est elle qui a écrit l’article. Et ça fait longtemps que le gouvernement d’Azali veut sa peau. Elle a été virée du journal d’Etat Al-Watwan pour avoir refusé de se soumettre ; et le ministre de l’intérieur, le délinquant KIKI, l’avait menacée de la poursuivre en Justice à cause d’un article publié sur le journal « Le monde » dont le titre est « le référendum de tous les dangers ».

Si aujourd’hui Faïza Soulé Youssouf est encore libre, c’est à cause du soutient de la Fédération internationale des journalistes (FIJ). Mais rien n’est dit que ce soutient continuera à avoir effet.

Powered by Comores infos