You are here: Home » Non classé » Le Ministre Houmed Msaidié reçoit la CENI !

Le Ministre Houmed Msaidié reçoit la CENI !

A midi de ce samedi 2 mai, le nouveau Ministre de l’Intérieur en Charge des Elections a reçu à son cabinet la visite des membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante.  Dans cette visite de courtoisie et de félicitations de la part de la CENI  au  nouveau Ministre,  les deux parties ne se sont pas empêchées de mettre à profit l’opportunité pour échanger en amont sur  quelques dossiers électoraux qu’ils jugeaient urgents.

Avec  un agenda chargé, comme chaque tout nouveau  Ministre et de surcroit très « politique », Houmed Msaidié a su ménager son temps pour recevoir à leur demande les membres de la CENI ; qui à leur tour sont allés présenter leur  souhait de bienvenu au ministre de l’Intérieur, de l’Information, de la Décentralisation, chargé des Relations avec les Institutions.

Le  Président  Djaza de la CENI, suivi du Commissaire-CENI Latuf Abdou, ont souhaité la bienvenue au Ministre et démontré la satisfaction de l’organe de gestion des élections d’avoir eu comme relais gouvernemental,  un politique bien renseigné sur les élections. « Vous êtes  une personne de terrain  qui maitrise mieux que quiconque les aléas d’un processus électoral ». La CENI a fait état brièvement du déroulement des précédentes élections et le souhait de pouvoir finaliser dans les meilleurs délais la mise en place des six Mairies qui restent à implanter à Ngazidja.

Pour sa part, le Ministre Msaidié  a apprécié la diligence avec laquelle la CENI a établi le contact avec lui et a souhaité voir le plus tôt possible le rapport des élections de 2015, pour lui permettre d’apprécier et  de soumettre au Gouvernement toutes les propositions nécessaires pour mieux organiser celles de 2016. M. Msaidié a fait remarquer que parmi les avantages d’une CENI permanente c’est  de pouvoir maximiser  le temps  de préparation et l’expérience acquise pour faire en sorte que les délais relatifs aux actes électoraux,  imposés par loi soient bien respectés.

Le nouveau Ministre en charge des Elections  a manifesté son aspiration profonde de faire participer la diaspora aux élections de 2016. Il n’a pas manqué de demander à la CENI de s’aligner dans cette démarche qui ne vise qu’à faire appliquer la loi de 2006.  Cette loi votée et promulguée, a  donné l’opportunité aux comoriens de l’étranger de s’exprimer à travers les urnes.

« Ceux qui sont en France et même ailleurs ont la facilité de s’organiser au sein des  structures associatives, ce qui nous facilite  les démarches d’identification de ces comoriens de la diaspora », dira le ministre pour prouver que le travail n’est pas facile mais déjà entamé en partie par les intéressés.

Au sujet  des électeurs  empêchés de s’exprimer pour diverses raisons,  le Ministre a émis le souhait  d’instaurer le vote électronique,  pour permettre à tout comorien,  où il se trouve de pouvoir voter.

D’autres rencontres et cette fois d’échanges techniques sont à prévoir pour pérenniser les apprêts  des prochaines élections du Président de l’Union et des gouverneurs des Iles prévues pour l’année 2016.

Powered by Comores infos