You are here: Home » Actualité » Le pari perdu du 26 mai 2021: une vile honte pour tous

Le pari perdu du 26 mai 2021: une vile honte pour tous

Le pari perdu du 26 mai 2021: une vile honte pour tous

Anjouan abdique, Grande-Comore complote, Mohéli daube

Par ARM

       Le 26 mai 2021 n’est plus une date sacrée. Anjouan-2021 n’existe plus. Les espoirs sur le sujet sont à l’eau. La mort dans l’âme, il faut admettre que le mercredi 26 mai 2021, le dictateur fou et terroriste Assoumani Azali Boinaheri sera toujours à Bête-Salam pour les 30 ans à venir, trônera et prononcera son discours d’autosatisfaction le plus méprisant.

Le mercredi 26 mai 2021, la «vache analphabète» de Mitsoudjé crânera et crachera du feu après avoir constaté deux humiliations: d’une part, Anjouan dort et se moque de son tour pour qu’un des siens dirige les Comores en 2021-2026. D’autre part, l’opposition paie le prix de son inconséquence, de ses incohérences, de ses divisions infantiles, et des enfantillages de ceux qui ne font rien mais se verraient Président de la République, et qui s’entretuent déjà pour des postes que le dictateur de Mitsoudjé va confisquer pour les 30 ans à venir.

L’actualité politique aux Comores est morte. Quand on en parle, on entend: «Les pays étrangers ne voient qu’Assoumani Azali Boinaheri». Il en est ainsi car ces pays étrangers voient en «opposant» contre la dictature l’avocat déchu Saïd Larifou, qu’ils avaient comme interlocuteur hier quand il priait pour le dictateur fou et terroriste Assoumani Azali Boinaheri, le présentait en réalisateur infaillible de «l’émergence à l’horizon 2030», en «bon démocrate», en «champion de l’État de Droit, de la démocratie et des droits de l’Homme», déclarant que «les Mohéliens sont des terroristes qui répandent des clous sur la piste de leur aéroport pour tuer le dictateur», accuse l’opposition d’être «des coupeurs des mains en plein référendum anticonstitutionnel», finissant par se réfugier dans les seins de la dictatrice Ambari Darouèche dite Marie Moudou, «Marie la Noire».

L’opposition n’est pas crédible car elle sacralise le 26 mai 2021, fait d’Anjouan-2021 et de Mohéli-2026, au nom de la vraie présidence tournante, la première étape de son combat actuel mais l’avocat franco-malien déchu Saïd Larifou dit qu’il ne veut pas entendre parler de présidence tournante. On ne peut pas être une opposition crédible avec des «faiseurs de politique» non crédibles. Qui est ce Comorien fait confiance à l’avocat déchu Saïd Larifou, capable et coupable des pires revirements politiques pour manger à tous les râteliers, et à son copain Mouigni Baraka fils de Saïd Soilihi, obsédé par le poste de chef de l’opposition devant le faire nommer ministre, prétendument pour «démocratiser une dictature de fous furieux».

Et les Anjouanais dans tout ça? Les Anjouanais ne sont pas intéressés par Anjouan-2021. Ils se divisent en deux groupes, les sincères maudits, et les faux opposants. Les sincères maudits s’affichent ouvertement avec la dictature contre Anjouan-2021, et les faux opposants font semblant de lutter contre la dictature, mais tout en ne faisant rien contre elle. On ne voit pas les Anjouanais lutter pour que le 26 mai 2021, l’un ou l’une de leurs soit le Président ou la Présidente des Comores. Les politiciens grands-comoriens s’en réjouissent, disant qu’ils n’ont pas le temps d’attendre que «leur» présidence passe chez ces Mohéliens et ces Anjouanais, dont le rôle devait se limiter à élire tous les 5 ans un Président originaire de Grande-Comore. Quant aux Mohéliens, ils ricanent en disant: «Mohéli-2026 nous parle, mais 2021 est l’affaire des Anjouanais. Quand nous réclamions notre tour en 2010, nous avions fait respecter nos droits. Les Anjouanais ne nous avaient manifesté aucune solidarité. Aujourd’hui, ils ne font rien pour faire prévaloir leurs droits, dansent avec le dictateur, et comptent sur nous. Qu’ils s’engagent, nous les suivrons. Mais, nous ne nous battrons jamais à leur place».

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Vendredi 12 mars 2021.

Powered by WPeMatico