You are here: Home » Actualités » Le président de la République impose une enveloppe d'urgence de financement aux sinistrés : Un sacrifice afin de sauver des vies

Le président de la République impose une enveloppe d'urgence de financement aux sinistrés : Un sacrifice afin de sauver des vies

Le président de la République impose une enveloppe d'urgence de financement aux sinistrés : Un sacrifice afin de sauver des viesEn attendant la part du gouvernement comorien qui peut être très salé au vu de l’urgence et des dégâts, le Président de la République Azali Assoumani demande aux comoriens et comoriennes qu’ils s’offrent en sacrifice 10% de leurs salaires afin de sauver la vie des sinistrés du monstrueux cyclone Kenneth. 
Cette enveloppe de financement d’urgence est constituée d’un :
– prélèvement de 10% de salaire du mois de mars de tous les fonctionnaires de l’Etat, aux agents des sociétés d’Etat ainsi que toutes les superstructures.
– prélèvement de 10% pour seulement les superstructures pour le mois d’avril.
Et le Gouvernement comorien dans tout ça ? 
En écoutant le discours du chef de l’Etat, on comprend très bien qu’après ces 10% des fonctionnaire, le gouvernement sera obligé de payer le reste de la facture. Ainsi donc, la part du gouvernement sera donner dès que les structures concernées donneront l’ampleur des faits et mesures immédiats qu’il faut prendre ici et maintenant.       
On peut retenir quant à la part du gouvernement, que cela sera donner en détail dès que les acteurs concernés (Direction de la Protection civile, ministère de l’Intérieur, Gendarmerie, COSEP, SONELEC, …) se prononceront sur les besoins qui auront des effets immédiats sur la vie des sinistrés.
En espérant que le gouvernement sera en mesure de répondre à cette immense et imminence défi ; en tout cas peut-on dire qu’une chose est sûre : la volonté et la détermination du chef de l’Etat nous donnent l’envie et la raison de croire. Bon courage excellence !
 
Mrimdu

Powered by Comores infos