You are here: Home » Actualité » Le Sultan Hachim avertit Azali: la chute est imminente

Le Sultan Hachim avertit Azali: la chute est imminente

Le Sultan Hachim avertit Azali: la chute est imminente

Dès la publication de l’avertissement, Alpha Condé tomba

Par ARM

     Sur la photo ci-dessus, nous voyons Alpha Condé, ancien militant pour l’État de Droit, la démocratie et la bonne gouvernance, qui a fini par accéder à la magistrature de son pays, la Guinée Conakry, de manière démocratique, mais pour se transformer en l’un des «dictateurs africains issus des urnes» qui ensanglantent et endeuillent les pays et les peuples d’Afrique: «Les changements institutionnels survenus en Afrique depuis le début des années 1990 s’inscrivent davantage dans une logique de réaménagement du système existant que dans une perspective de remise en cause véritable des régimes de parti unique […]»: Martine-Renée Galloy et Marc-Éric Gruenais: Errements des démocraties balbutiantes. Des dictateurs africains sortis des urnes, Le Monde diplomatique, Paris, novembre 1997, p. 12.

Cette photo a été prise le dimanche 5 septembre 2021, quelques minutes après la publication d’un important avertissement adressé au dictateur Assoumani Azali Boinaheri par le grand patriote qu’est le Sultan Hachim Saïd-Hassane Ben Saïd Hachim Ben Sultan Mouigni Mkou, l’un des brillants et honnêtes Comoriens appelés à diriger leur pays dans les jours à venir après le retour à la Constitution. Sur cette photo, on voit l’ancien dictateur Alpha Condé arrêté par les militaires, fatigués par sa dérive dictatoriale qui l’a conduit à imposer à la Guinée des tripatouillages de la Constitution et des urnes pour un inutile et mortel troisième mandat dictatorial.

Ils sont tous tombés! Ils se croyaient indéboulonnables

En homme d’État avisé et intelligent, le Sultan Hachim Saïd-Hassane Ben Saïd Hachim Ben Sultan Mouigni Mkou a accompagné son avertissement au dictateur Assoumani Azali Boinaheri d’une photo montrant des dictateurs qui se croyaient tous indéboulonnables et qui ont été chassés du pouvoir par le peuple de manière humiliante pour eux, certains ayant perdu la vie. Le Sultan Hachim Saïd-Hassane Ben Saïd Hachim Ben Sultan Mouigni Mkou demande au dictateur Assoumani Azali Boinaheri de bien examiner la photo montrant les dictateurs Hassan Omar El Bechir, Zine El Abidine Ben Ali, Ali Abdallah Saleh, Mouammar Kadhafi et Mohamed Hosni Moubaraka. Ils sont tous tombés. Au Tchad, Idriss Deby Itno a été assassiné. En Guinée Conakry, Alpha Condé vient d’être chassé du pouvoir. Un à un, les dictateurs tombent. On attend le tour du dictateur Assoumani Azali Boinaheri. Il est presque tombé.

De quelles informations dispose le Sultan Hachim Saïd-Hassane Ben Saïd Hachim Ben Sultan Mouigni Mkou? Personne ne le sait. Or, il n’a dans sa bouche qu’un mot: «Dieu nous a entendus et a exaucé nos prières». Comme le Sultan Hachim Saïd-Hassane Ben Saïd Hachim Ben Sultan Mouigni Mkou est un homme très honnête, sérieux et crédible, on a des raisons de croire qu’il en sait plus qu’il n’en dit. La suite nous dira ce qu’il sait exactement.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Lundi 6 septembre 2021.

Powered by WPeMatico