You are here: Home » Actualités » Législatives : Azali serait-il entrain de battre son dernier tour de magie pour humilier opposition moribonde

Législatives : Azali serait-il entrain de battre son dernier tour de magie pour humilier opposition moribonde

Législatives : Azali serait-il entrain de battre son dernier tour de magie pour humilier opposition moribonde
A 7 jours de la mascarade législative prévue le dimanche 19 janvier prochain, le dictateur comorien AZALI Assoumani chercherait un moyen pour valider sa mascarade dont on sait d’avance que ces futurs représentants à leurs propres intérêts au sein de l’Assemblée National, sont choisis d’avance.
Selon l’agence de presse machichio-yamkalé, le dictateur aurait envoyé M.Mohamed Said Mchangama comme émissaire au près de l’union de l’opposition. Et selon cette source, M.Mchangama serait porteur du message suivant : dissuader l’opposition à temporiser leur levée de bouclier afin que les élections soient organisées dans la paix et la concorde et d’accepter de s’asseoir ensemble, après le scrutin, afin de composer un gouvernement de transition qui serait président par lui-même.
En effet, croire à un tel message venant d’AZALI , l’homme qui a érigeait la trahison en idéal d’ascension au pouvoir , c’est croire que l’on peut atteindre le paradis sans passer par la mort.
Dans ce message, deux idées se dégagent : AZALI chercherait à légitimer ses législatives au sein de l’opposition, car une telle institution qui est l’Assemblée Nationale ne peut se revendiquer démocratique de lors que le scrutin va se dérouler sans l’opposition.
Une foie que cela se serait passé dans le calme et la sérénité, AZALI utilisera toujours la même ruse qui est celle de la trahison.
Alors à ce moment là, il fera un bras d’honneur à cette opposition qu’il a moult fois humilié, notamment aux assises, pendant le référendum, les présidentielles etc.
On retient ici qu’AZALI sait faire croire à ce que lui ne croit pas.
Mbadakome

Powered by Comores infos