You are here: Home » Actualités » Législatives : La mascarade électorale est sans équivoque

Législatives : La mascarade électorale est sans équivoque

    Législatives : La mascarade électorale est sans équivoque
,L’opposition a boycotté cette mascarade à ciel ouvert. A Ntsoudjini, seuls 350 sur 2500 inscrits ont voté.

Comme cela se passe souvent dans une dictature digne de ce nom, la dictature d’AZALI Assoumani a organisé aujourd’hui une mascarade électorale visant à valider une liste de personnes de la CRC, du RADHI et de l’ORANGE, comme députés. Dans cette tambouille mitsudjennienne, inutile de palabré sur ce que nous appelons déjà la promotion des fideles au régime dictatoriale, mais simplement nous mettre le zoom sur ce qui s’est passé dans la circonscription nord d’Itsandra nord : selon le décompte, Abdel Anziz alias Mdigo a obtenu 60% , Salim SAADI 26, 4 % et prince 12,7%.
Comprenons la logique d’AZALI qui, lors de la réception au palais présidentiel de M. Salim SAADI, il lui a fait croire que celui-ci est digne de son soutien et littéralement cela signifie que Salim sera choisi comme député au détriment  de deux autres. Et en amont il a dit son soutien à M.Abdoul Anziz qui est un membre fondateur du parti CRC et surtout un fidele de chez les fideles d’Azali. Il est l’homme qui chuchote à l’oreille du président. Comment Salim SAADI a pu se faire avoir par un homme qui prend du plaisir à humilier les gens surtout ceux qui lui ont rendu service et l’exemple de  Sambi qui a fait de un président est trop parlant ? Salim n’était-il pas  informé que maman Ambari , la maman de la dictature s’est rendu à Hahaya pour participer au lancement de la candidature d’Abdoul Anziz. Alors qui est réellement AZALI , un homme ou diable.
Mbadakome

Powered by Comores infos